Grogne contre les factures d'électricité : L'armée et la gendarmerie déployées dans les zones sensibles, à Abidjan


Les sécurocrates ont renforcé les dispositifs à Abidjan. (Photo d'archives)
  • Source: Soir Info
  • Date: mar. 26 juil. 2016
  • Visites: 2581
  • Commentaires: 0
Les autorités ivoiriennes ne veulent plus revivre les folles journées de Bouaké, de Daloa et de Yamoussoukro ces villes où des populations, sous prétexte de contester des factures d'électricité exorbitantes, ont cassé et pillé des agences de plusieurs entreprises.

C'est pourquoi elles ont sorti les grands moyens. En effet, de sources concordantes, une réunion de crise, avant le départ d'Alain Donwahi, ministre auprès du Président de la République chargé de la Défense, pour le constat des dégâts à Bouaké,  a permis d'arrêter plusieurs décisions qui se traduisent par le déploiement massif des forces de défense et de sécurité sur l'ensemble du territoire du district d'Abidjan d'abord et des autres localités du pays ensuite. Mais particulièrement à Abidjan, ce sont des détachements mixtes qui ont été déployés aussi bien devant des agences de la Compagnie ivoirienne d'électricité s (Cie) des agences de banque, des entreprises que des services de police (commissariats).

Peu après 22h, le dimanche 24 juillet 2016, des gendarmes, des éléments des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (Frci) et leurs frères d'armes des unités d'intervention  de la polic (...)

Lire la suite sur Soir Info


Côte d'Ivoire Donwahi Abidjan Daloa Bouaké Yamoussoukro Cie police électricité ivoirien permis




Educarriere sur Facebook