Situation sécuritaire en Côte d'Ivoire : Un commando arrêté, des armes de guerre saisies


Les agents des forces de l'ordre n'entendent plus se laisser surprendre (Photo d'archives pour illustrer l'article)
  • Source: Soir Info
  • Date: mar. 21 avr. 2015
  • Visites: 6809
  • Commentaires: 1
A la suite d'attaques armées mortelles menées il n'y a pas si longtemps dans le sud-ouest de la Côte d'Ivoire, notamment dans la zone de Grabo et dont certaines visaient carrément à mettre le pouvoir d'Abidjan à mal, les forces de l'ordre très souvent prises de cours, ont l'œil désormais ouvert.

En tout cas, c'est l'assurance que les autorités compétentes ont donnée, ajoutant qu'elles feront face de la manière la plus ferme à tout assaut qui pourrait être lancé de ce côté là et ailleurs sur tout le territoire national. Et que rien n'allait être négligé. Si on s'en tient donc à cette vigilance promise, on peut dire que cela a payé.

En effet, à en croire nos sources, le jeudi 16 avril 2015, tenant un cordon sécuritaire entre Grabo et le village de Fêtai, un détachement des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (Frci) neutralise un véhicule de marque Toyota, de type Picnic. Celui-ci a, à son bord, six individus dont le chauffeur. Au contrôle de leurs documents, tous sont originaires de pays voisins à la Côte d'Ivoire. En dehors du chauffeur, tous les passagers sont ressortissants d'un même pays. Jusque-là, pas de problème. Mais c'est la fouille des bagages de ces derniers qui fait comprendre qu'ils ne sont pas des voyageurs aussi ordinaires qu'on pourrait le croire. Des armes de guerre sont en effet découvertes dans le véhicule.

Interrogés sur ce qu'ils font de cet arsenal loin de servir à chasser des oiseaux, ils notent qu'ils ont acquis ces armes lors de la crise post-électorale pour, disent-ils, juste se protéger d'agressions. (...)

Lire la suite sur Soir Info


village Côte d'Ivoire don Abidjan jeu Grabo crise post-électorale




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour