ft-ad_1
Arts/Culture

Lancement officiel du Premier Festival ouest-africain des Arts et de la Culture (ECOFEST) : la Côte d'Ivoire s'engage à en faire un évènement de référence

post-img

Abidjan, le 11 mai 2024- Au cours du lancement de la première édition du Festival ouest-africain des Arts et de la Culture (ECOFEST) prévue du 21 au 28 septembre 2024 à Abidjan, la ministre de la Culture et de la Francophonie, Françoise Remarck, a réitéré l'engagement total de la Côte d'Ivoire pour que cette première édition fasse date pour les acteurs et entrepreneurs culturels. Et surtout qu'ECOFEST qui se tiendra sur le thème "La culture, catalyseur de la paix, de la diversité et de l'intégration économique et sociale en Afrique de l'Ouest", soit inscrit dans tous les agendas culturels comme le festival de référence.

C’était, le samedi 11 mai 2024, au Palais de la Culture à Abidjan-Treichville, en présence de la vice-présidente de la commission et cheffe de délégation de la CEDEAO, Damtien Larbli Tchintchibidja et du commissaire chargé du Département du Développement Humain de l’UEMOA, Mamadù Serifo Jaquité.

« Nous nous retrouverons donc du 21 au 28 septembre pour la mise en œuvre d'ECOFEST pour célébrer la paix, le dialogue, la force des alliances par la culture et la créativité de notre solidarité pour le développement durable. C'est une fierté partagée par les populations que de recevoir dans quelques mois, notamment des différents pays avec qui nous partageons des valeurs de paix, de cohésion sociale, de tolérance, qui concourent à une intégration régionale renforcée sur le plan économique et social », a dit Françoise Remarck qui représentait le Premier Ministre Robert Beugré Mambé.

Pour elle, la sous-région culturelle est le catalyseur de la paix, de la diversité et de l'intégration économique et sociale en Afrique de l'Ouest. D’où l'engagement de toute une région autour de ce secteur qui est lui-même dynamique et porteur d'espoir pour nos jeunes nombreux au regard de sa capacité à créer des emplois et à surtout faire vivre dignement de la création artistique.

De leurs côtés, les deux représentants de la CEDEAO et de l’UEMOA ont traduit leur reconnaissance au gouvernement de la Côte d'Ivoire, pays hôte de cet important événement dont les activités phares seront les prestations et concours artistiques, les expositions d'art et d'artisanat, les rencontres et dialogues autour de la culture et du développement.

« Cet événement se veut un cadre d’échange multiculturel et multidisciplinaire qui viendra renforcer notre volonté de mieux conserver et valoriser le patrimoine ouest-africain conformément à la volonté des Chefs d'État et de gouvernement », a affirmé croire Damtien Larbli Tchintchibidja, non sans appeler à la mobilisation de tous pour faire de cet évènement un succès.

Pour rappel, ECOFEST est coorganisé par les commissions de la CEDEAO, de l'UEMOA et la Côte d'Ivoire.

CICG




artisanat entrepreneur Côte d'Ivoire sociale lancement secteur ville économique don Abidjan Afrique État jeunes Palais de la Culture Beugré Mambé CEDEAO Francophonie UEMOA concours gouvernement emplois ECO CICG développement

Articles similaires