ft-ad_1
Faits divers

Zamaka : Une jeune dame et son fils égorgés dans un champ, le suspect interpellé

post-img
Les corps sans vie de la dame et son fils ont été transférés à la morgue d'Abengourou (Photo d'archives)

La nommée Ouédraogo Korotoum née en 1993 et son fils Sawadogo Lamine ont été retrouvés égorgés, le mardi 12 décembre 2023, dans un champ, sur l'axe Zamaka-Yakassé Feyassé, dans la région d'Abengourou.

Depuis le mois de novembre, les scènes d’assassinat où les victimes sont égorgées se multiplient un peu partout sur le territoire national. Après le drame de Gbatongouin où l’institutrice Kéké Christelle Flavie et son fils Kouamé Kouassi Moyé ont été retrouvés égorgés, celui de Yopougon où un adolescent a égorgé sa mère adoptive et sa tante, et le tout dernier à Niangon Lubafrique où une jeune commerçante a été égorgée par son ‘’bon petit’’ du quartier, la région de l’Indénié-Djuablin vient d’enregistrer un crime similaire.

L’horreur à Zamaka

En effet, le village de Zamaka, situé dans la sous-préfecture de Yakassé Feyassé (département d'Abengourou), a été plongé dans l'horreur le mardi 12 décembre 2023, suite à la découverte choquante du corps sans vie de la nommée Ouédraogo Korotoum, une ressortissante burkinabé née en 1993, et de son fils Sawadogo Lamine, âgé de moins de 5 ans. Les deux victimes ont été retrouvées égorgées dans un champ, jetant ainsi le deuil sur la communauté.

Selon les informations recueillies, les événements tragiques se sont déroulés dans un champ de persil situé sur l'axe Zamaka-Yakassé Feyassé. Ouédraogo Korotoum et son fils s'étaient rendus dans ce champ en compagnie du frère de Korotoum, O.A. Cependant, dans l'après-midi, ce dernier aurait décidé de retourner au village, laissant ainsi la mère et le fils sur les lieux.

Le criminel avait déjà pris la fuite, laissant derrière lui une communauté en état de choc

Ce n'est que plus tard dans la soirée que l'absence prolongée de Korotoum et de son fils a alerté deux jeunes enfants de la cour, les incitant à se rendre dans le champ. La macabre découverte les attendait, avec les corps sans vie de la jeune dame et de son fils, tous deux égorgés. Le criminel avait déjà pris la fuite, laissant derrière lui une communauté en état de choc.


Lire la suite sur linfodrome.com


Yopougon village jeunes 2023 Koro Abengourou information

Articles similaires