Faits divers

Drogue Kadafi : un conteneur transformé en cave à Abobo Sogefiha pour la consommation de cette mixture nocive

post-img

La direction de la Police des stupéfiants et des drogues (DPSD) a mené, le mercredi 6 septembre 2023, à Abidjan, une opération spéciale de lutte contre la vente et la consommation d'une substance nommée Kadafi. Cette opération a permis de découvrir, à Abobo Sogefiha, un conteneur transformé en cave pour la consommation de cette drogue et d'interpeller 8 individus dont des vendeuses et consommateurs.

Dans une opération spéciale menée le mercredi 6 septembre 2023, la Direction de la Police des Stupéfiants et des Drogues (DPSD) a découvert une réalité choquante à Abobo Sogefiha, un quartier d'Abidjan. Un conteneur avait été transformé en une sorte de cave destinée à la vente et à la consommation d'une substance dangereuse appelée Kadafi. Cette opération a abouti à l'arrestation de huit individus, dont des 6 vendeurs (2 dames et 4 hommes) et des consommateurs de cette mixture nocive.

Une opération de grande envergure

L'opération de grande envergure menée par la brigade spéciale de la DPSD visait à lutter contre la vente et la consommation de la substance connue sous le nom de Kadafi, qui est une mixture de Tramadol 250, de Vody ou d'eau naturelle. Bien que cette opération ait englobé les dix communes de la ville d'Abidjan, c'est à Abobo Sogefiha qu'une découverte particulièrement troublante a été faite.

Les autorités avaient reçu des informations indiquant que dame K.D, âgée de 37 ans, avait aménagé un conteneur pour y organiser la vente et la consommation de Kadafi. En conséquence, les éléments de la brigade spéciale de la DPSD ont décidé d'intervenir dans ce quartier précis.

Un conteneur avait été transformé en un lieu de consommation, devenant ainsi le point de ralliement pour les adeptes de cette mixture dangereuse

Ce qu'ils ont découvert dépasse l'entendement. Un conteneur avait été transformé en un lieu de consommation, devenant ainsi le point de ralliement pour les adeptes de cette mixture dangereuse. À l’arrière du conteneur transformé en dépotoir, les policiers ont trouvé un amas de plaquettes de Tramadol déjà utilisées ainsi que des canettes vides de Vody, attestant de la consommation active de cette drogue.

Fort de ces preuves accablantes, la DPSD a procédé à l'arrestation de tous les occupants du conteneur. Au total, huit individus ont été appréhendés, parmi lesquels deux vendeuses de Vody, K.D (37 ans) et Y.G (24 ans), qu (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


consommation ville consommateurs don lutte Abidjan 2023 Abobo Police drogue information permis

Articles similaires