Départ des forces françaises du Burkina : Macron veut des « clarifications » de Traoré

  • Source: APA
  • Date: lun. 23 janv. 2023
  • Visites: 1594
  • Commentaires: 0
Le gouvernement burkinabè a dénoncé, mercredi 18 janvier dernier, l'accord qui régit la présence de l'armée française sur son sol.

Le président français Emmanuel Macron a dit attendre « des clarifications » du capitaine Ibrahim Traoré qui a demandé le départ des soldats français du territoire burkinabè.

Le président français a recommandé de la « prudence » au regard de la « grande confusion » dans les informations qui circulent sur l'option des autorités de la Transition.

Un courrier diplomatique du ministère des Affaires Etrangères du Burkina que APA a pu consulter confirme la demande de Ouagadougou. Daté de mercredi 18 janvier dernier, la ministre Olivia Rouamba y « denonce et met fin dans son entièreté à l'accord » du 17 décembre 2018, « relatif au statut des forces armées françaises intervenant » dans le pays.

Elle a ajouté, citant une précision de l'accord en question, que « cette dénonciation prend effet un mois après réception de la notification écrite de l'autre partie ».

Les soldats de la Task force Sabre, forte de 400 hommes, stationnés à la périphérie de Ouagadougou, disposent donc d'un mois pour quitter le pays.

Ouagadougou a dit attaché de la rigueur au respect du délai de 30 jours et a exhorté Paris d'y accorder une « diligence particulière ».

Vendredi dernier, plusieurs manifestants a (...)

Lire la suite sur APA


don Emmanuel Macron Ibrahim Traoré Paris Ouagadougou Burkina gouvernement information




Educarriere sur Facebook