Port-Bouët : La célébration du mariage vire à la bagarre, des blessés parmi les invités


Les jeunes de l'Abattoir ont été contenus par les forces de l'ordre (Photo d'illustration)
  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 23 mai 2022
  • Visites: 1332
  • Commentaires: 0
La célébration du mariage de l'éleveur K.S. a viré, dans la nuit du jeudi 19 mai 2022, à Port Bouet, à la bagarre entre les invités, occasionnant des blessés qui ont été exfiltrés des lieux par des policiers et gendarmes.

L'éleveur de bétail K.S. entendait célébrer son mariage avec faste, dans la nuit du jeudi 19 mai 2022, au quartier Abattoir, secteur Silove, dans la commune de Port Bouet. Pour ce faire, il a adressé plusieurs invitations à ses amis de Port Bouet et de Yopougon, sans oublier de nombreux jeunes du secteur de l'Abattoir venus témoigner leur soutien au nouveau couple.

Un beau monde réuni à la célébration du mariage

Plus tard, du beau monde est réuni au lieu de la célébration du mariage. Vers 22h30, nous apprend Soir Info, les deux mariés se présentent publiquement. Les familles des mariés et  les invités ne peuvent contenir leur joie. Pour tout dire, c'est l'euphorie.

Pendant que tout ce monde exulte et apprécie l'habillement des mariés, on voit deux jeunes du secteur de l'abattoir qui se démarquent du groupe. On ne sait pour quelle raison, ils sont excités et s'en prennent aux invités venus de Yopougon.

En quelques minutes, les cris de joie s'estompent et font place aux injures. Les chaises des invités volent en éclat, sans oublier des jets de pierre. En moins de rien, la partie se transforme en une bagarre rangée de jets de pierre opposant les jeunes du secteur de l'abattoir à ceux de Yopougon.

Les jeunes du secteur de l'Abattoir plus nombreux prennent le dessus et font des blessés dans le camp des invités de Yopougon. La célébration du mariage prend une autre tournure et le marié est obligé de faire appel aux forces de l'ordre, en (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Yopougon monde secteur Port jeunes




Educarriere sur Facebook