Politique

Après l'annonce de la création du Conseil national de transition, les résidences des leaders de l'opposition sous surveillance policière

post-img
Les forces de l’ordre font le guet devant les maisons des personnalités de l’opposition.

C'est sur les réseaux sociaux que la plus part des leaders politiques de l'opposition notamment les présidents Affi N'Guessan Pascal, Albert Mabri Toikuesse, Aimé Henri Konan Bédié et le secrétaire général du Fpi-pro Gbagbo, Assoa Adou ont informé de la présence des forces de l'ordre devant leurs domiciles respectifs.

Dans l’optique de nous enquérir de la situation, notre équipe de reportage a sillonné, hier mercredi 4 novembre 2020, les domiciles de ces personnalités suscitées.De 10h à 12 heures, nous avons visités les domiciles du président du Front populaire ivoirien (Fpi), Pascal Affi N’Guessan, Henri Konan Bédié pour le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), Assoa Adou Fpi, tous à Cocody et celui du professeur Albert Mabri Toikeusse sis à Marcory Résidentiel.

Force nous a été donné de constater la véracité de leurs publications sur les réseaux sociaux. En effet, chacune de ses résidences était soigneusement gardée par les éléments des forces de l’ordre en l’occurrence, les éléments de la Compagnie républicaine de sécurité pour les résidences de Albert Mabri Toikeusse (1) véhicule de transport de troupe et celle de Bédié qui était gardé par plusieurs véhicules de transport de troupe avec des véhicules de type 4X4 qui menait des patrouilles.

Les voies d’accès à la résidence du président du Pdci par ailleurs présiden (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


transport don leaders Henri Konan Bédié Gbagbo Affi N'Guessan Mabri Toikeusse Assoa Adou Pdci Front populaire ivoirien Fpi Côte d’Ivoire Cocody Marcory opposition

Articles similaires