ft-ad_1
Politique

Coopération bilatérale : la Côte d'Ivoire et l'Italie pour le renforcement de leurs collaborations dans plusieurs domaines

post-img

Abidjan, le 03 avril 2024- La Côte d'Ivoire et l'Italie entendent renforcer leur collaboration dans plusieurs. Le Président Alassane Ouattara et son homologue italien, Sergio Mattarella, en visite officielle en Côte d'Ivoire, l'ont affirmé à l'issue de leur rencontre, le mercredi 03 avril 2024, au Palais présidentiel sis à Abidjan-Plateau.

Différents domaines de coopération ont retenu l'attention des deux Chefs d'État. Il s'agit, notamment, de la culture, de l’enseignement supérieur, de la sécurité, de la formation, de la sécuritaire et de la protection des populations.

Au niveau du supérieur, les deux pays procéderont à des échanges d’étudiants entre leurs universités. Au niveau de la culture, ils adresseront la lutte contre la piraterie. Au niveau sécuritaire et de la protection de la population, il sera question de trouver une réponse commune aux trafics dans le Golfe de Guinée, au terrorisme et à l’immigration irrégulière.

Tout en se félicitant de l'excellence de l'amitié entre les deux pays depuis l'établissement de leurs relations diplomatiques en 1961, les deux Présidents ont réaffirmé leur disponibilité à œuvrer au renforcement desdites relations. Ils ont mis en évidence leur partage des mêmes valeurs fondamentales, notamment au niveau de la paix, la solidarité et du dialogue entre les pays.

Concernant la situation sous-régionale, marquée sur le plan politique par les changements anticonstitutionnels dans plusieurs pays ouest-africains, par des attaques de groupes terroristes, et la situation mondiale dominée par les crises en Ukraine et à Gaza, et le changement climatique, Alassane Ouattara et Sergio Mattarella ont noté la nécessité de trouver, en urgence, des solutions pérennes à ces crises.

Alassane Ouattara a rappelé que la Côte d’Ivoire était présente « en janvier 2024 au premier sommet Italie-Afrique au cours duquel le plan Mattei, un plan d'investissement opérationnel d'un montant global de 5,5 milliards d'euros, a été lancé dans les domaines prioritaires de l'éducation, la formation professionnelle, la santé, l'économie, l'énergie, l'eau, la sécurité alimentaire et les infrastructures ».

« Je me réjouis que la Côte d'Ivoire ait été sélectionnée pour le volet santé comprenant les femmes, les enfants et les personnes vulnérables », a-t-il ajouté.

Concernant la lutte contre la migration irrégulière, ainsi que le choix portait sur la Côte d'Ivoire pour être parmi les pays bénéficiaires du programme 2023-2025, des flux légaux d'entrée en Italie pour des travailleurs étrangers, le Président Ouattara « a réaffirmé la disponibilité de la Côte d'Ivoire à continuer à œuvrer, dans le cadre de l'accord signé entre les deux ministres en charge de la Sécurité, à lutter contre la migration irrégulière en direction de l'Italie ».

Dans le domaine sécuritaire, a affirmé Sergio Mattarella, l'Italie souhaite contribuer aux activités de l'Académie internationale de lutte contre le terrorisme dont le siège se trouve en Côte d'Ivoire.

Il a saisi l’occasion pour féliciter le Président et le peuple ivoirien pour la Coupe d'Afrique qui a été un grand succès, non seulement dans le domaine sportif, mais également sur le plan de l'organisation, et qui s'est soldée par la victoire des Éléphants.

CICG




professionnelle Côte d'Ivoire don lutte Abidjan énergie Afrique éducation État enseignement femmes 2023 étudiants Italie Alassane Ouattara Éléphants Côte d’Ivoire Plateau Guinée terrorisme CICG formation ivoirien santé

Articles similaires