ft-ad_1
Politique

Laurent Gbagbo candidat à la présidentielle ivoirienne de 2025

post-img

L'ex-chef d'Etat, Laurent Gbagbo, a été désigné à l'issue d'une réunion du Comité central du Parti des peuples africains – Côte d'Ivoire (PPA-CI, opposition), dont il est le président.

Le Comité central du PPA-CI s’est réuni ce samedi 09 Mars 2024 en sa première session ordinaire, à Dream-Espace, sis à Cocody-Riviera, dans l’Est d’Abidjan, sous la présidence M. Laurent Gbagbo, le président du parti.

« S’agissant des échéances électorales à venir, le Comité central a décidé que le président Laurent Gbagbo soit le candidat du PPA-CI à l’élection présidentielle de 2025 », indique le communiqué final du Comité central du parti.

Le leader du PPA-CI, Laurent Gbagbo, rappelant qu’il a toujours été à l’écoute et à la disposition de son parti, s’est soumis volontiers à la volonté du Comité central acceptant d’être le candidat du PPA-CI à l’élection présidentielle de 2025.

En conséquence, le Comité central, prenant la pleine mesure des enjeux et des défis à relever, a instruit le Conseil stratégique et politique et le secrétariat général à prendre toutes les dispositions pour la mobilisation des structures du PPA-CI pour un « combat démocratique acharné et sans faux fuyant ».


Laurent Gbagbo en réunion avec le Comité central de son parti

Le Comité central a, en outre, demandé à la direction du parti de lui proposer une date pour la tenue d’une convention ou d’un congrès extraordinaire pour la désignation formelle et solennelle de M. Gbagbo comme candidat officiel du PPA-CI à l’élection présidentielle de 2025.

Laurent Gbagbo a été condamné par la justice ivoirienne à 20 ans de prison et 329 milliards FCFA d’amende, dans l’affaire du « braquage » de l’Agence nationale de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) suite à la crise post-électorale ivoirienne de 2010-2011.

Le Comité central a engagé la direction du parti à « entreprendre, dès à présent, les actions appropriées afin que le PPA-CI obtienne la réinscription du nom du président Laurent Gbagbo sur la liste électorale » ivoirienne. Son nom a été radié du listing en raison de cette condamnation.

De même, le Comité Central a demandé à la direction du parti à mettre tout en œuvre pour obtenir des conditions d’élections justes et transparentes, à travers « la dissolution de la Commission électorale Indépendante actuelle et la mise en place d’un nouvel organe performant et crédible ».

Cet organe du PPA-CI appelle, par ailleurs, à « la refonte de la liste électorale et l’élaboration d’une nouvelle liste transparente, à l’adoption d’un nouveau découpage électoral et à la gratuité de la Carte nationale d’identité ».

Concernant l’actualité socio-économique et politique, le Comité central a salué (...)

Lire la suite sur APA


Banque Côte d'Ivoire économique don Abidjan Afrique État Laurent Gbagbo jeu PPA-CI Cocody Riviera BCEAO élection présidentielle candidat élections opposition ivoirien crise post-électorale braquage

Articles similaires