Simone Gbagbo chez Dogbo Blé : ce qu'ils se sont dit


Simone Gbagbo et Dogbo Blé, le 23 février 2024, à Abidjan - DR
  • Source: linfodrome.com
  • Date: sam. 24 fév. 2024
  • Visites: 1449
  • Commentaires: 0
Une ambiance de joie et d'émotion régnait le 22 février 2024, au domicile du Général Bruno Dogbo Blé, situé à la Riviera Palmeraie, à Abidjan. Après 13 longues années d'incarcération, le général a été gracié par le président de la République.

C'est dans ce contexte de retrouvailles que Madame Simone Ehivet Gbagbo, présidente du MGC (Mouvement des Généraux et Cadres), a rendu visite à "son fils" fraîchement libéré.

Debout et droit, le général attendait avec impatience l'arrivée de celle qu'il considère comme sa "maman". "C'est maman qui vient là ?", s'est-il exclamé avant de la prendre dans ses bras, étreinte chargée d'émotion.

L'annonce du Procureur de la République

"Que le sol ivoirien te reçoive avec joie et qu'il te donne une rapide régénérescence", a déclaré Madame Simone Ehivet Gbagbo,  venue exprimer son bonheur de voir son "fils" recouvrer la liberté.

"Merci d'être resté en vie, merci à Dieu de t'avoir gardé en vie", a-t-elle ajouté, soulignant la période difficile qu'a traversée le général. Celui-ci, ému, a exprimé sa gratitude envers l'ancienne Première Dame.

Le général a partagé son attente impatiente de la veille, où personne ne semblait être informé de sa libération. Il a raconté l'annonce du Procureur de la République, intervenue vers 16h, confirmant qu'aucun billet de sortie n'était prévu pour lui. « Il m'a dit ceci : ma mission est juste de m'assurer que vous êtes parti d'ici ».

« Mes affaires sont prêtes depuis hier », a répondu le général, soulignant la fatigue morale des militaires dans de telles situations.

Dans les échanges entre la présidente du MGC et le général, ils ont partagé les expériences vécues dans le même bâtiment sans jamais se rencontrer pendant ces années d'incarcération. Simone Gbagbo était, pour rappel, détenue à l'École de gendarmerie d'Abidjan avec le Général Dogbo Blé et l'Amiral Vagba Faussignaux, avant sa libération le 08 août 2018.

27 prisonniers dans la même pièce

Devant l'ex-Première Dame, Dogbo Blé a évoqué les conditions difficiles de sa détention, notamment à l'école de gendarmerie, où il était seul dans une petite pièce sans fenêtres.

« C'est un MDL qui ouvre la porte et à qui tu demandes ce que tu peux fair (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


don Abidjan bâtiment Simone Ehivet Gbagbo Simone Gbagbo Dogbo Blé Vagba Faussignaux MGC Riviera gendarmerie ivoirien




Educarriere sur Facebook