CPI / Procès Gbagbo : des victimes saisissent le système des Nations-Unies à Abidjan

  • Source: APA
  • Date: mer. 24 juin 2020
  • Visites: 538
  • Commentaires: 1
Des victimes de la crise post-électorale ivoirienne de 2010-2011 ont saisi mardi à Abidjan le système des Nations-Unies pour exprimer leur mécontentement relativement à l'acquittement de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et son ancien ministre de la jeunesse Charles Blé Goudé devant la Cour pénale internationale (CPI).

Selon une note d'information transmise à APA, une délégation du Collectif des victimes en Côte d'Ivoire (CVCI) conduite par son président Issiaka Diaby a été reçue à cet effet par Philippe Poinsot, le coordonnateur du système des Nations-Unies en Côte d'Ivoire.

« C'est l'ONU qui a institué la CPI. Aujourd'hui neuf années après la crise post-électorale ivoirienne de 2010-2011 au cours de laquelle il y a eu 3000 morts. La CPI malgré ces actions en Côte d'Ivoire, n'a  même pas encore trouvé un seul auteur  de ces crimes. Et ça c'est grave», a estimé M. Diaby dans cette note.

« Nous avons expliqué nos préoccupations au coordinateur du système des Nations-Unies par rapport au procès de M. Gbagbo. Notamment la question de la réparation et des droits fondamentaux des victimes.  Il dit qu'il a pris bonne note et a promis nous recevoir prochainement pour une rencontre plus élargie avec les victimes », a expliqué le président du CVCI. 

« La  CPI devrait garantir un environnement de paix et de justice. Mais, ce n'est pas le cas. Aujourd'hui certaines victimes ont remarqué que tous ceux qui commettent des violences au profit des hommes politiques ne sont pas inqu (...)

Lire la suite sur APA


Laurent Gbagbo Charles Blé Goudé Côte d'Ivoire Abidjan Nations-Unies Cour pénale internationale CPI procès




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour