Election à la FIF : Alexis Vagba casse la baraque : « A cause de Drogba, des chefs du village et des députés sont sur moi »
« Quelqu'un qui prend un sponsor de 150 millions à l'Africa, tu ne peux pas le soutenir »
« Des gars que je connais comme ça dans la rue, qui demandent l'argent, me disent si Drogba perd, on casse ta maison et on te tue. J'ai fait ma déposition à la police. Je les attends »


Le président du Bureau Exécutif de l'Africa Sports d'Abidjan promet d'animer une conférence de presse pour faire le grand déballage
  • Source: linfodrome.com
  • Date: vend. 08 mai 2020
  • Visites: 15921
  • Commentaires: 10
Le président de l'Africa Sports d'Abidjan, Alexis Vagba, a le vent en poupe dans cette période de précampagne relativement à l'élection du président de la Fédération ivoirienne de football (FIF). Constamment courtisé par le camp Didier Drogba, il affirme avoir déjà fait son choix. Et pour cause.

« Je suis la vedette des élections. Tout le monde est sur moi à cause de Drogba. Les chefs du village, les députés sont sur moi à cause de Drogba. Mais moi, je leur dis, que tu es éliminé quand tu n'as pas un groupement d'intérêt qui te soutient. Mais, moi, je ne suis pas un groupement d'intérêt. Il y a les anciens joueurs (UAFCI : ndlr), les joueurs en activité (AFI : ndlr), il y a les médecins, les entraineurs et les arbitres », nous a confié le président du Bureau Exécutif de l'Africa Sports d'Abidjan, Alexis Vagba, lorsque nous l'avons joint au téléphone, le mercredi 6 mai 2020, pour en savoir davantage sur sa rencontre avec Anzouan Kacou, un des soutiens de Didier Drogba, candidat déclaré à l'élection du président de la Fédération ivoirienne de football (FIF).

Concernant la rencontre avec Anzouan Kacou qui a eu récemment lieu au domicile du président de l'Africa Sports d'Abidjan, Alexis Vagba confirme qu'il a effectivement reçu l'émissaire de Didier Drogba, mais il ne s'est pas confié à la presse. « Appelez Anzouan, sinon moi, je ne me suis pas confié à quelqu'un. C'est Anzouan, c'est un ami. Il m'a appelé un jour et il m'a dit qu'il veut me voir. J'ai dit c'est pourquoi ? Il dit c'est affaire de Drogba. Je dis, moi, je suis déjà engagé. Il dit qu'il va venir », a dit Alexis Vagba avant de poursuivre : « Je l'ai reçu, mais je ne voulais pas que ça prenne cette voie. Adolphe, on peut dire tout ce qu'on veut. Moi, je suis un homme de parole. Moi, je prends ma décision. Moi, je n'ai pas la tête de quelqu'un qui trahit. Tous les gens qui sont à l'Africa-là, ils savent qu (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Alexis Vagba FIF football Didier Drogba Africa Sports d'Abidjan candidat élections




Educarriere sur Facebook