Duékoué / Drame au commissariat de police : Un jeune homme se pend dans sa cellule


(Photo d'archives pour illustrer l'article)
  • Source: Soir Info
  • Date: mar. 22 déc. 2015
  • Visites: 2371
  • Commentaires: 0
Le commissariat de police de Duékoué a enregistré un cas malheureux dans ses locaux. Un cas de pendaison.

C'était le lundi 7 décembre 2015. A en croire nos sources, le 9 novembre 2015, l'équipe de la police criminelle montée par le commissaire Dosso Olivier, dans son arrondissement, met fin aux activités d'un dangereux gang. Gang composé de Tahé valentin et Tiéhou Aristide. Ces criminels qui, le 25 août 2015, avaient tué, au quartier « Kôkôman », un commerçant répondant au nom de Diallo Mamadou. Plus tard, au cours de leur procès où ils prennent chacun 20 ans de prison, ils « balancent » les autres membres présumés de leur bande. Ce sont Glou Éric dit « Wattao Guéré », 23 ans et son  frère Glou Paterne Stéphane 25 ans, tous deux domiciliés à Dahoua, leur village. Sur instruction du procureur de la République près le tribunal de première instance de Guiglo, le commissaire Dosso Olivier et ses hommes effectuent une descente dans la bourgade. C'était dans la nuit du samedi 5 au dimanche 6 décembre 2015. Il est environ 4h du marin. Les logis des deux frères mis en cause, sont encerclés. L'assaut lancé, permet aux flics de maîtriser les frères Glou. La perquisition qui suit, donne lieu à la saisie d'une kalachnikov avec un changeur garni de 12 munitions, un fusil de calibre 12 à canon scié garni de 2 munitions et un gros sachet noir contenant  de la drogue. De la drogue que ces malfaiteurs disent consommer pour se donner de la contenance, avant toute opération. Glou & (...)

Lire la suite sur Soir Info


Wattao Guiglo Duékoué Guéré police drogue procès




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour