Guillaume Soro, lors de la réception des Eléphants à l'Hémicycle, révèle : « Mes collaborateurs ne voulaient pas que j'aille en Guinée Equatoriale »

  • Source: L'Intelligent d'Abidjan
  • Date: lun. 30 mars 2015
  • Visites: 2377
  • Commentaires: 1

Il y avait de l'ambiance et de l'émotion au Palais de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire le samedi 28 mars 2015. L'Hémicycle était transformé en un petit "felicia" avec le Comité national de soutien aux éléphants (CNSE). Le Président de l'Assemblée nationale, Guillaume Kigbafori Soro a reçu les héros du football africain.

Accompagnés de la haute instance dirigeante de la Fédération ivoirienne de football (FIF) conduite par le président Sidi Diallo, l'encadrement technique de la sélection ivoirienne avec le coach Hervé Renard, les champions d'Afrique étaient heureux d'être là et assis, même, momentanément à la place des députés ivoiriens.

Mme Sara Sako Fadiga, 1ère vice-présidente de l'Assemblée a dit au nom du chef du parlement toute la joie des députés ivoiriens de recevoir les héros d'Afrique 2015. « C'est avec une joie indicible que nous vous recevons ici à l'Assemblée nationale. Vous avez fait honneur à la Côte d'Ivoire, et au pays de vous faire honneur. Nous sommes fiers de vous nos enfants », a-t-elle dit. Les Eléphants ont dit leur joie d'être à l'hémicycle, par la voix de leur capitaine. « Seul le travail paye », a dit Yaya Touré.

Guillaume Soro qui avait décliné la parole a finalement souhaité la prendre vers la fin pour faire quelques révélations sur la victoire des Eléphants « Quand j'ai annoncé à mes collaborateurs que je souhaitais me rendre en Guinée équatoriale pour soutenir les Eléphants, ils m'ont tous dit non. Les Eléphants devraient jouer contre le Cameroun‘‘Président quand tu vas t'y rendre et que les Eléphants vont perdre ; les gens vont dire Soro y était, la poasse aussi !'' Néanmoins, j'ai tenu à y aller. J'ai cherché des collaborateurs pour m'accompagner ; ils ont tous disparu. J'appelle celui-ci ou celle-ci, ils étaient tous injoignables. Aie ! Tout le monde s'est ‘'cherché''. Je suis allé avec ceux que j'ai pu avoir et on a gagné le match contre le Cameroun. Le lendemain, j'ai dis à Sidy : ‘‘les gens ne voulaient pas que je vienne, je suis venu, les Eléphants ont gagné, je retourne au pays. Je suis un homme politique. Sidy m'a repondu par la négative (…) j'ai suivi les tirs au but lors de la finale au restaurant des vestiaires. J'ai fui la tribune des officiels .C'est quand Copa a marqué son pénalty que j'ai couru du restaurant pour rejoindre là où j'étais assis. Et Michel Platini, de me dire : ‘‘Monsieur Soro, c'est de l'héroïsme'' ».

Un copieux déjeuner a été servi aux nouveaux rois du football africain. Les députés Yasmina Ouégnin, Trazéré Célestine et bien d'autres étaient aux côtés de Guillaume Soro


J-F Y




Guillaume Soro Yasmina Ouégnin FIF football Eléphants Yaya Touré Hervé Renard Michel Platini Côte d'Ivoire Afrique Cameroun Guinée Assemblée nationale ivoiriens



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour