Présidentielle 2020 / CNI : Maurice Kacou Guikahué démonte le processus d'enrôlement et invite le gouvernement à proroger le délai d'expiration de la CNI


Maurice Kacou Guikahué (au centre), invite le gouvernement à mettre en place un organe d’observation du processus d’enrôlement.
  • Source: linfodrome.com
  • Date: vend. 28 fév. 2020
  • Visites: 1363
  • Commentaires: 0
Le processus d'enrôlement initié par le gouvernement ivoirien le 17 février dernier suscite des mécontentements au sein de la classe politique ivoirienne. Au nombre de celles-ci, figure, le Parti démocratique de Côte d'Ivoire-Rassemblement démocratique africain (Pdci-Rda), formation politique pilotée par l'ex-président Henri Konan Bédié. Cette formation politique s'insurge en effet, contre l'opacité du processus et le caractère discriminatoire dudit processus. Elle en veut pour preuve, le processus d'inscription en ligne inaccessible aux différentes couches sociales, la lenteur de l'opération et le fait que des zones du nord du pays bénéficient de la gratuité de Carte nationale d'identité (Cni) au détriment de la zone sud du pays.

A 08 mois de la présidentielle d'octobre 2020, le Pdci-Rda entend mettre tout en œuvre pour un scrutin apaisé. Pour y parvenir, cette formation politique compte utiliser tous les moyens démocratiques pour faire fléchir le gouvernement sur les sujets relatifs au code électoral, à la Cni et à la réforme de la Cei. En conférence de presse ce vendredi 28 février 2020 au siège du Pdci, situé à Abidjan-Cocody, Maurice Kacou Guikahué, secrétaire exécutif en chef du Pdci-Rda, a passé en revue le processus d'enrôlement pour la Cni. Lequel processus selon lui, ne répond pas aux aspirations de la population ivoirienne et pourrait nuire à la bonne tenue du scrutin présidentiel d'octobre 2020.  

« Nous sommes inquiets parce que le gouvernement n'a pas encore mis en place le minimum pour que les élections se passent dans de bonnes conditions.  Le Pdci constate que le gouvernement est incapable de délivrer les cartes nationales d'identité. Nous demandons la gratuité de la Cni. Pour la phase pilote de l'opération qui s'est tenue du 23 décembre 2019 au 14 février 2020, sur les 30.000 inscrits qui ont payé pour la carte, seul le dossier de 11.000 personnes a été traité. Le système ne peut pas faire 1 million de Cni en trois mois, à moins qu'il n'y ait la fraude. A cette allure, il va falloir 1 an 4 mois pour enregistrer les Ivoiriens. C'est un faux système. Les machines d'enrôlement ne sont pas adaptées aux réalités. Nous avons demandé de séparer l'opération de la Cni du processus d'enrôlement des électeurs.», a dit Ma (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Henri Konan Bédié Guikahué Pdci Cei Rassemblement Côte d'Ivoire Abidjan Cocody Carte nationale d'identité Cni présidentielle gouvernement inscription en ligne élections




Educarriere sur Facebook