Kandia débarque dans le village de la mère de Gbagbo et parle, ce qu'elle a fait sur la tombe de la mère de l'ex-président
Ses propos sur Gbagbo et sa soeur


Kandia Camara s'est inclinée sur la tombe de la génitrice de l'ex-chef de l'État, Kandia Camara s'est entretenue, à huis-clos, avec la famille de M. Gbagbo, à la résidence de Gado Margueritte,
  • Source: linfodrome.com
  • Date: mar. 25 juin 2019
  • Visites: 630
  • Commentaires: 0
« Je voudrais qu'on se lève tous pour observer une minute de silence à la mémoire de notre maman Gado Margueritte ». C'est ainsi que la Secrétaire générale (Sg) du Rassemblement des républicains (Rdr) et haut cadre du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), Kandia Kamissoko Camara, a introduit son message à Blouzon, le village maternel de Laurent Gbagbo, l'ex-chef de l'État, et de sa sœur cadette, Jeannette Koudou, dans la sous-préfecture de Bayota (département de Gagnoa), où elle était, le samedi 22 juin 2019, à l'invitation des femmes de cette localité, en qualité de marraine de la fête des mères.

L'actuelle ministre de l'Éducation nationale, de l'enseignement technique et de la formation professionnelle, qui avait à ses côtés la ministre Anne Ouloto et la Secrétaire d'État Aimée Zébéyoux, de même que plusieurs cadres de la région du Gôh, dont l'ex-ministre Alcide Djédjé, les députés Dogo Myss Belmonde, Touré Aya Virginie et Abel Djohoré, a saisi cette opportunité pour rendre hommage à Laurent Gbagbo et à sa sœur cadette.
« Je voudrais saluer le président Koudou Laurent Gbagbo et sa sœur, Koudou Jeannette. Parce que, s'ils n'avaient pas accepté, nous ne serions pas allées sur la tombe de notre maman, pour présenter les condoléances du président de la République », a affirmé Kandia Camara, tout en saluant la mémoire de la défunte mère du fondateur du Front populaire ivoirien (Fpi).

Après s'être inclinée sur la tombe de la génitrice de l'ex-chef de l'État, Kandia Camara s'est entretenue, à huis-clos, avec la famille de M. Gbagbo, à la résidence de Gado Margueritte, en présence de la chefferie traditionnelle conduite par Botty Koudou, chef du village de Blouzon et chef du canton Nékédi.

Après quoi, Kandia Camara a dit merci aux femmes de Blouzon et de Bayota, ses « doubéhi » (amies du village en langue Bété), qui ont permis qu'un grand pas soit posé pour la réconciliation en Côte d'Ivoire. « …Grâce à vous, quelque chose que d'aucuns auraient du mal à croire, vient de se produire ici à Blouzon. Grâce à votre invitation, quelque chos (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Laurent Gbagbo Koudou Jeannette Kandia Camara Anne Ouloto Alcide Djédjé Rhdp Côte d'Ivoire Gagnoa Bété réconciliation