Côte d'Ivoire / Recours en annulation de l'amnistie présidentielle : Des organisations membres de la FIDH saisissent la Cour suprême

  • Source: fratmat.info
  • Date: mar. 09 avr. 2019
  • Visites: 1301
  • Commentaires: 0

« Le Père de la Nation, le Président Félix Houphouët-Boigny, disait qu'il n'y a pas de sacrifice trop grand pour la paix. C'est pourquoi, en raison de mon attachement à la paix et à  une réconciliation vraie, j'ai procédé, ce lundi 06 août 2018, à la signature d'une ordonnance portant amnistie. Cette amnistie bénéficiera à environ huit cents (800) de nos concitoyens, poursuivis ou condamnés pour des infractions en lien avec la crise postélectorale de 2010, ou des infractions contre la sûreté de l'Etat commises après le 21 mai 2011, date de ma prestation de serment en qualité de Président de la République ». Extrait de l'adresse à la nation du Chef de l'Etat, Alassane Ouattara à l'occasion de la célébration du 58ème  anniversaire de l'accession de la Côte d'Ivoire à l'indépendance.

Dans un communiqué en date du 8 avril, des organisations membres de la Fidh ont indiqué avoir saisi la Cour suprême ivoirienne demandant l'annulation de l'ordonnance d'amnistie du 6 août 2018. La note précise que le recours en annulation a été déposé le 4 avril 2019.

« Nous demandons donc à la Cour suprême de rappeler au pouvoir politique que le droit international ne permet pas d'absoudre (...) les auteurs présumés de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité », a déclaré Me Yacouba Doumbia avocat des victimes et président du Mouvement ivoirien des droits humains (Midh).

Pour Pierre Adjoumani, président de la Ligue ivoirienne des droits de l'homme (Lidho), ce recours  vise à obtenir l'annulation de l'amnistie. Et faire pré (...)

Lire la suite sur fratmat.info


Félix Houphouët-Boigny Alassane Ouattara Adjoumani Côte d'Ivoire Yacouba réconciliation indépendance




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour