Gbagbo rend hommage à Bernard Dadié : « Je tiens fermement le flambeau que tu m'as donné en octobre 2010 »


Gbagbo rend hommage à Bernad Dadié
  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 11 mars 2019
  • Visites: 1196
  • Commentaires: 0
Décédé le samedi 09 Mars, Bernard Dadié continue de recevoir les hommages des hommes et femmes du monde politique et littéraire, dont l'un des plus célèbres, est bien Laurent Gbagbo. Dans le texte ci-dessous, l'ancien chef de l'Etat ivoirien rappelle les moments de lutte de l'illustre disparu et le rassure de son engagement à poursuivre la lutte entamée. Ci-dessous l'intégralité du message de Gbagbo.

A toi, mon très cher doyen
Très peu de personnes ont accès à la plénitude de la bénédiction divine.

 

Celle-ci ne s’ouvre qu’aux hommes et aux femmes qui ont quelque chose de particulier à apporter à l’humanité dans son progrès vers la perfection. Ils deviennent patrimoine commun de l’humanité et leurs âmes entrent, de ce fait, dans l’infinitude qui leur confère l’éternité.

A la lumière de ton œuvre, à la fois immense et multidimensionnelle, mon très cher Bernard Dadié, tu as accédé au statut de ces hommes d’exception. Homme aux multiples talents et aux convictions incorruptibles, tu as tout donné à ta patrie et à ton continent afin de les sortir des chaines de la domination infâme.

Tu as mené ce combat sur tous les fronts, notamment ceux des belles lettres et de la politique. Les nombreux prix qui t’ont été décernés au niveau mondial, pour récompenser la qualité de tes œuvres littéraires, témoignent pour toi dans la chaine des générations.

Or la qualité de tes œuvres artistiques, exprime l’intégrité de ton engagement politique construit sur le socle inébranlable de ta soif pour la liberté. Au nom de la liberté, en tant que valeur universelle à tous les peuples, tu t’es engagé dans la lutte pour la naissance de notre nation dès ton jeune âge.

De 1944, année de formation des premiers instruments de lutte politique pour la libération des peuples africains jusqu’à ce jour fatidique du 9 mars 2019, tu as fait don, sans discontinuité, de 75 années de ta vie aux peuples opprimés au nom ton idéal de liberté. Toute la nation ivoirienne et toute l’Afrique te restent indéfiniment r (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Magazine

Educarriere sur Facebook