Election à l'Assemblée nationale : Les députés PDCI, Rassemblement et Vox populi brandissent la carte du boycott, voici leurs exigences


Yasmina Ouégnin et les députés de l'opposition mettent la pression sur le bureau de l'Assemblée nationale.
  • Source: linfodrome.com
  • Date: jeu. 07 mars 2019
  • Visites: 1396
  • Commentaires: 0
Les députés membres des groupes parlementaires PDCI, Rassemblement et Vox Populi, menacent de boycotter le scrutin du 07 mars 2019 qui verra l'élection du successeur de Guillaume Soro à la tête de cette institution. Motif évoqué, la décision unilatérale du président intérimaire, Mamadou Diawara d'imposer le principe du vote à bulletin multiple, au détriment de la décision consensuelle du bulletin unique. Ci-dessous l'intégralité de leur déclaration, lue par l'honorable Yasmina Ouégnin.

Mesdames et Messieurs les journalistes

Pour la première fois dans l'histoire de notre Institution, un Président de l'Assemblée nationale, en la personne de Monsieur SORO KIGBAFORI Guillaume, a présenté sa démission le vendredi 08 février 2019.

Conformément au Règlement de l'Assemblée nationale, l'intérim du Président est assuré par le Doyen d’âge des Vice-Présidents, en l'occurrence l'Honorable DIAWARA Mamadou, qui dispose d'une période de 15 à 30 jours pour organiser l'élection du nouveau Président.

A cet effet, le Président DIAWARA Mamadou a convoqué et présidé une réunion du Bureau de l'Assemblée nationale, le 26 février 2019. Cette réunion a arrêté des décisions relatives à l'organisation de l'élection du nouveau Président de l'Assemblée nationale, prévue pour le 07 mars 2019, dont notamment le principe du vote au moyen d'un bulletin unique (point 3 du relevé des décisions du 26/02/2019) pour garantir le caractère secret du vote, conformément l'article 7-1 de la résolution n°005 A du 27 juillet 2018, portant règlement de l'Assemblée nationale.

Le mardi 05 mars 2019, une réunion du Bureau a de nouveau été convoquée avec inscrits a I ‘ordre du jour l'adoption du compte rendu de la réunion du 26 février 2019 et la présentation des candidatures à l'élection du Président de l'Assemblée nationale.

Contre toute attente et à la surprise générale, le Président DIAWARA a décidé unilatéralement de ['utilisation de bulletins multiples, au motif, dit-il, qu'il serait normal pour un Député de ramener, a son groupe parlementaire, le bulletin qu'il n'a pas utilisé, pour faire la preuve de son vote.

Face à cette sit (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Educarriere sur Facebook