Les femmes du RHDP invitent le procureur à s'autosaisir devant les appels à la haine tribale

  • Source: APA
  • Date: lun. 04 fév. 2019
  • Visites: 2127
  • Commentaires: 1
Les femmes du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti d'Alassane Ouattara), la coalition au pouvoir en Côte d'Ivoire, ont invité lundi à Abidjan, dans une déclaration, le procureur de la République à « s'autosaisir» devant les appels à la haine tribale et à la xénophobie de certains acteurs politiques dans le pays.

« Soucieuses de préserver la paix et la cohésion sociale dans notre pays, nous femmes du RHDP, invitons activement le procureur de la République à s'autosaisir devant ces nombreux cas d'invitations à la haine tribale et à la xénophobie conformément à la loi N°2008-222 du 04 août 2008 modifiant et complétant les dispositions du code pénal relatives à la répression du racisme, de la xénophobie, du tribalisme et des discriminations raciales et religieuses», rapporte cette déclaration transmise à APA.

Selon Nassénéba Touré, la porte-parole des femmes du parti d'Alassane Ouattara, après le congrès ordinaire du RHDP organisé le 26 janvier dernier, « nous avons constaté une soudaine résurgence du discours tribaliste, haineux, ethniciste et xénophobe» dans le débat politique ivoirien.

Face à ces dérives ethnicistes, tribalistes et xénophobes intolérables, qui compromettent dangereusement l'avenir de notre pays, poursuit-t-elle, «nous femmes du RHDP, interpellons les leaders politiques sur leur sens de la responsabilité dans leurs différents discours, appelons tous les ivoiriens à la retenue afin de ne plus compromettre la paix si chèrement reconquise par la Côte d'Ivoire ».

Le climat politique est tendu ces derniers temps en Côte d'Ivoire avec des violences verbales dans le débat politique entre le parti d'Alassane Ouattara et ses ex-alliés du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI).

Lundi dans la matinée, la police ivoirienne a empêché à Cocody, à l'Est d'Abidjan, un rassemblement des femmes du PDCI sur la voie publique. Celles-ci entendent saisir le procureur de la République contre Mariam Traoré, une parlementaire i (...)

Lire la suite sur APA



Offres d'emploi du jour

Magazine

Educarriere sur Facebook