Divo / Affaire ''un enseignant et tous ses enfants périssent dans l'incendie de leur maison'' : Le juge bloque les corps et annule les inhumations

  • Source: linfodrome.com
  • Date: sam. 08 sept. 2018
  • Visites: 1420
  • Commentaires: 0
Initialement prévues le vendredi 31 août 2018, pour la veillée, et le lendemain samedi 1er septembre, pour les inhumations, au cimetière municipal de Divo, les obsèques des huit (8) victimes de l'incendie, survenu dans la nuit du 21 au 22 août 2018, au quartier Konankro-Château de Divo, ont finalement été annulées et reportées à une date ultérieure. Ce, sur instruction des juges.

Pour en savoir davantage, sur les raisons de cette annulation des obsèques, nous avons rencontré le substitut résident du procurent de la République, près la section du tribunal de Divo, Djellin N'Goran Siméon.

A relire: Incendie à Divo : 7 personnes trouvent la mort, des pompiers civils molestés

« Les corps sont sous la main de la justice. Ces dates avaient été décidées par les parents, sans informer la justice. C'est une mort violente. Le juge d'instruction a été saisi pour mener une enquête, en vue de déterminer les causes exactes de cet incendie. Et depuis trois jours, la police scientifique est sur les (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook