X

Plus de 20 ans après, Guikahué rompt le silence sur l'affaire de détournement des 18 milliards de f Cfa de l'Union européenne


L'ancien ministre de la Santé, Maurice Kakou Guikahué, Secrétaire exécutif du Pdci-Rda, se défend sur le vieux dossier relatif au détournement des 18 milliards de l'Union européenne
  • Source: linfodrome.com
  • Date: mar. 10 juil. 2018
  • Visites: 2078
  • Commentaires: 0
Dans une déclaration qu'il a faite depuis la France où il est en mission, le chef du Secrétariat exécutif du Pdci-Rda, Maurice Kakou Guikahué, ancien ministre de la Santé, rompt le silence sur l'affaire du détournement des 18 milliards de F Cfa de l'Union européenne. Scandale qui avait éclaté, il y a un peu plus de 20 ans, en 1999.

Dossier 18 milliards de l’Union européenne: Pr Maurice Kakou Guikahué informe ceux qui ignorent la vérité sur cette affaire…

 

Des internautes en mal de sensations et à court d’argument, ne cessent de rappeler « l’Affaire de 18 milliards de l’Union Européenne », chaque fois que l’on parle du Pr Maurice KAKOU GUIKAHUE. Il y a même des journaux dits ‘’sérieux’’ qui sont aussi ignorants, à moins d’une manifestation de mauvaise foi, des décisions de justice sur cette affaire.

Le devoir de mémoire veut, pour être honnête et pour ne pas que ces internautes meurent ignorants, qu’on actualise leurs informations avec les décisions de la Justice ivoirienne qui ont blanchi le régime de BEDIE et les personnalités accusées dans cette pseudo affaire.

Non seulement le régime militaire qui avait commandité une vaste opération dite “Opération mains propres” a perdu ses illusions lorsque Me VERGES, avocat commis par la junte militaire, a conclu son enquête par une Conférence de presse en juin 2000, à l’Hôtel Ivoire, à Abidjan, en affirmant que les accusés n´avaient pas de comptes en Suisse comme le voulait la rumeur.

Qui plus est, la Justice ivoirienne a blanchi les autorités citées dans ce dit «scandale» avec un « NON-LIEU » en février 2005, et ce, sous le régime du Président Laurent GBAGBO et des Refondateurs, pourtant farouches opposants du PDCI-RDA, à l´époque.

Enfin, dans un article du journal français, l’Express, qui avait révélé cette ‘’affaire’’, du 06 avril 2000, il est bien noté que les soi-disant détournements avaient commencé en 1992, à une période où Henri KONAN BEDIE n’était pas encore Président de la République, encore moins Maurice KAKOU GUIKAHUE, Ministre de la Santé de Côte d’Ivoire.

L’auteur de l’article s’est même étonné que la Délégation permanente de l’Union Européenne forte (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook