Parti unifié-RHDP : Un ultimatum lancé aux ministres PDCI

  • Source: linfodrome.com
  • Date: mer. 06 juin 2018
  • Visites: 1755
  • Commentaires: 4
Les ministres issus du Pdci devront clamer haut et fort leur adhésion au parti unifié s'ils veulent sauver leur « tête » au prochain remaniement ministériel.

Ainsi peut-on résumer les confidences rapportées par Jeune Afrique (J.A) à propos du conseil des ministres du 23 mai 2018. Dans sa parution du dimanche 3 juin au samedi 9 juin 2018, le confrère révèle, en effet, que « les membres du gouvernement issus du Pdci d'Henri Konan Bédié sont tenus de faire une déclaration publique en faveur du futur parti unifié, le Rhdp, en cours de création ». En d'autres termes, ils ont été sommés de crier sur la place publique leur foi en ce projet porté par le parti au pouvoir. Le chef de l'Etat, croit savoir notre source, « leur a donné jusqu'au 2 juillet pour faire leurs preuves ».

Ceci explique-t-il sans doute qu'ils aient investi le terrain pour faire campagne pour le « oui » en faveur du parti unifié-Rhdp. On a ainsi vu à Bondoukou, le week-end dernier, Kobenan Adjoumani, ministre chargé des Ressources animales et halieutiques et son homologue Pascal Abinan, en charge de la Modernisation de l'administration et de l'innovation du service public, vanter les avantages de ce projet. Et appeler leur parti, le Pdci, à y adhérer.

A relire: Réaménagement du secrétariat exécutif du Pdci : Bédié envoie un message codé à Ouattara

Le même engagement enfiévré a-t-il été demandé à d'autres personnalités du parti de Bédié, qui occupent de hauts postes sous le régime Ouattara ? On pourrait le penser, à en juger par l'activisme dont font preuve le Vice-président Daniel Kablan Duncan et son « poulain » Ahoua N'Doli, Inspecteur général d'Etat, dans la promotion du « produit » parti unifié. Le dimanche 3 juin 2018, ils étaient à Bongouanou po (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Educarriere sur Facebook