Une école internationale de lutte antiterroriste près d'Abidjan en septembre

  • Source: AFP
  • Date: jeu. 25 janv. 2018
  • Visites: 857
  • Commentaires: 0

Un centre international de formation à la lutte antiterroriste ouvrira ses portes près d'Abidjan en septembre 2018, ont annoncé le ministre ivoirien de la Défense, Hamed Bakayoko, et l'ambassadeur de France en Côte d'Ivoire, Gilles Huberson.

Cette école, voulue par les présidents français Emmanuel macron et ivoirien Alassane Ouattara, aura d'abord une "vocation régionale" puis "internationale", a assuré l'ambassadeur de France soulignant qu'il y avait "un besoin dans le région", victime d'attaques jihadistes récurrentes notamment au Burkina, au Niger et au Mali voisins.

L'école, qui se situe à Jacqueville, une station balnéaire à une trentaine de km à l'ouest d'Abidjan, accueillera en septembre des cadres avant de recevoir les premiers stagiaires au premier trimestre 2019. Elle recevra surtout des membres des forces de sécurité, mais aussi des fonctionnaires ou agents pouvant être concernés.

L'école formera des unités pouvant intervenir rapidement sur des attentats mais aura aussi une expertise en matière d'identification ou de mode opératoire, a précisé le ministre ivoirien. Elle sera "une pièce essentielle de la coopération" entre la Côte d'Ivoire et la France.

Les deux hommes n'ont pas voulu dévoiler le montant qui sera investi pour la création de l'école ou les fonds nécessaires à son fonctionnement. La France apportera son soutien, ont-ils dit.

Dans le cadre d'accords de coopération avec la Côte d'Ivoire, la France, ancienne puissance coloniale, dispose d'une base militaire à Abidjan.

D'autres centres, comme une école de déminage au Bénin, fonctionnent déjà. Le centre de Jacqueville, situé sur un site qui permet toutes sortes d'exercices, vise à devenir une référence mondiale, a-t-on indiqué de source sécuritaire.

La Côte d'Ivoire a connu un attentat, qui a fait 19 morts en mars 2016 dans la station balnéaire de Grand-Bassam, quand des jihadistes ont ouvert le feu sur la plage et les terrasses d'hôtels et de restaurants.

pgf/jh




Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook