Alpha Blondy cogne Macron : « Ce n'est pas en tapotant la joue du président Kaboré qu'on sort de la Françafrique. C'est mal élévé »

  • Source: linfodrome.com
  • Date: jeu. 14 déc. 2017
  • Visites: 1972
  • Commentaires: 0
Invité de Tv5, Alpha Blondy est revenu sur son message au lendemain du reportage de CNN dévoilant la traite des humains en Libye. Après s'être indigné sur la situation vécue par les candidats à l'immigration clandestine en transit en Libye, la mégastar du reggae a salué les efforts de rapatriement de leurs ressortissants entrepris par certains pays africains. Toutefois, Alpha Blondy ne s'est pas montré tendre à l'endroit du président Emmanuel Macron dont l'attitude à l'endroit du président du Burkina Faso lors de sa récente visite semble l'agacer.

Sur la situation en Libye

Monté au créneau dans les premières heures du reportage diffusé par CNN sur la situation des migrants en Libye, Alpha Blondy s’est encore indigné de cette situation. Pour le reggaeman ivoirien, « c’était révoltant, humiliant et inacceptable ». D’où sa vidéo pour crier son indignation. C’est pourquoi, il s’est réjoui de la réactivité de certains présidents africains quand au rapatriement de leurs ressortissants. « Merci aux présidents Ouattara, Macky Sall et Biya parce qu’ils ont tout de suite envoyé des avions, et d’autres continuent », a-t-il traduit.

À lire cet article : Trafic d’êtres humains en Lybie : Alpha Blondy appelle à faire le siège des ambassades libyennes

À en croire la mégastar du reagae, cette situation est arrivée par la faute des présidents africains qui ne sont pas unis. Autrement, ils n’auraient pas attendu que l’Union européenne ou une chaîne de télévision américaine dévoile une telle affaire avant de susciter de l’intérêt. « Nos représentants ne sont pas unis. Il faut qu’ils apprennent à prendre des initititives et non attendre des ordres qui viennent d’ailleurs. Ils ont des services de renseignement, mais il a fallu que l’Union Européenne soulève ce sujet d’abord pour qu’ils se mettent en branle. Il ne faut pas que nos présidents africains aient cette mentalité d’assisté, car c’est cela qui nous met en retard », a-t-il fustigé.

Lire aussi : L’appel d’Alpha Blondy entendu : Plusieurs ambassades libyennes assiégées dans le monde

Alpha Blondy a invité les présidents africains à ne plus être des marionnettes, mais de vrais défenseurs du people. « Sur 100 présidents africains, 90 sont des marionnettes. Il faut que ça cesse. Il faut que les présidents élus et choisis par le peuple prennent le devant et qu’ils ne suivent pas le mimétisme c (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook