Affaire « Charte du Pardon et de la Réconciliation » / Amadou Gon répond au camp Soro : « Les Ivoiriens sont réconciliés. En ville, les gens vivent ensemble, il n'y a aucun problème »

  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 10 juil. 2017
  • Visites: 1725
  • Commentaires: 0
Depuis quelques temps, Guillaume Soro et son camp se font les chantres du pardon et de la réconciliation. Le 9 juin 2017, un député proche du président de l'Assemblée nationale annonçait la création de l'Alliance du 3 Avril.

L'un des projets imminents de l'Alliance du 3 Avril est la mise en place d'une Charte du Pardon et de la Réconciliation qui s'adressera, selon le député Alain Lobognon, à tous les Ivoiriens soucieux de voir la Côte d'Ivoire rentrer dans une nouvelle ère de concorde nationale. « Notre pays doit sortir de la peur et affronter chaque problème qui se présente.

Je l'ai régulièrement dit et répété. Je persiste. Nous sommes tous responsables de cette situation qui voit certains de nos Compatriotes et concitoyens aujourd'hui soit en exil, soit privés de liberté pour l'expression de leurs opinions. Ils avaient choisi de défendre leurs idées en soutenant leur mentor jusqu'au bout, perdant du coup la guerre qu'ils croyaient juste. Mais méritent-ils plus que tout autre citoyen de perdre la dignité? », s'insurge le député de Fresco. Dans l'interview qu'il a accordée à Jeune Afrique, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly pense qu'il y a effectivement beaucoup d'avancées au niveau de la réconciliation en Côte d'Ivoire.

« Dans la vie quotidienne, les Ivoiriens sont, en majorité, réconciliés. En ville, les gens vivent ensemble, il n'y a a aucun problème. En milieu rural, certaines difficultés persistent, essentiellement liées au foncier. C'est un vieux problème en Côte d'Ivoire, qui ne date pas d (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook