Joël N'Guessan répond à Cissé Bacongo : « Nos cadres nommés ont eu une propension à changer de numéro de portable »
« Nos militants se sont sentis abandonnés par nos cadres »

  • Source: linfodrome.com
  • Date: vend. 03 mars 2017
  • Visites: 1624
  • Commentaires: 0
Dans un communiqué dont copie est parvenue à Linfodrome, Joël N'Guessan, Secrétaire Général Adjoint chargé de la Communication et Porte-Parole du RDR, répond à la récente sortie de Cissé Bacongo notamment sur la constitution du bureau politique du RDR.

Nous assistons depuis quelques jours à des tribunes « dites de vérité » et des propos sur notre parti le Rassemblement Des Républicains (RDR). La plupart des interventions et propos dans la presse et sur les médias et réseaux sociaux sont tenus par des cadres du RDR. L’intervention la plus remarquable est celle de l’ex Porte-Parole du RDR, le Ministre Cissé Ibrahim BACONGO. 

Ce haut cadre du Parti s’en est pris, sans ménagement, à la Direction actuelle du RDR. Cela est son droit, car l’expression plurielle et diversifiée est la chose la mieux acceptée au RDR. 
Nos militants, quel que soit leurs rangs dans la hiérarchie du Parti sont libres de s’exprimer sur tous les sujets qui touchent à la vie du RDR. Ils s’expriment librement lors des réunions du Secrétariat Général ou du Bureau Politique. 
Nous aurions pu ne pas intervenir sur les propos tenus par le Ministre Cissé Ibrahim BACONGO si quelques-uns de ses dires n’ont pas heurté bons nombres de nos militants. 

À lire cet article : Cissé Bacongo cogne fort le Bureau politique du RDR: « Il intègre des vendeurs de cigarettes et d’arachides »

Il a osé qualifier certains membres du Bureau Politique du RDR « de vendeurs d’arachides et de cigarettes ». « Moi je boycotte les réunions du Bureau Politique, parce que, je le dis haut et fort, je ne reconnais pas cette instance dans sa composition qui intègre les prestations d’artistes, les vendeurs d’arachides, de pois sucrés et les vendeurs de cigarettes ». Cette phrase a provoqué l’ire de nos militants qui se sont sentis offusqués.

Ils estiment que les traiter ainsi, c’est avoir du mépris pour eux. De manière unanime, ils nous ont fait savoir que ce sont eux, ces « vendeurs d’arachides » et « de cigarettes », qui ont porté le Président Alassane OUATTARA au pouvoir après plusieurs années de souffrances et sacrifices. 
Ce sont encore eux qui ont donné à notre Parti la majorité à l’Assemblée Nationale et qui ont permis que nous ayons la majorité des Maires et des Présidents de Conseils Généraux. 

Lire aussi cet article : Alain Lobogon: « Le RDR ne doit pas disparaitre »

Enfin, ils ajoutent que si des personnes, militants du RDR, sont devenues Ministres, Présidents de Conseil d’Administration et Directeurs G&eac (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Educarriere sur Facebook

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents