CPI : Jean Ping confie sa plainte contre Ali Bongo à l'avocat de Gbagbo


(Photo d'archives)
  • Source: linfodrome.com
  • Date: vend. 16 déc. 2016
  • Visites: 1004
  • Commentaires: 0
Le candidat malheureux à la dernière élection présidentielle au Gabon, l'opposant Jean Ping, vient de déposer un dossier ''en béton'' auprès de la Cour pénale internationale (CPI) contre son adversaire, le Président Ali Bongo qu'il accuse de ''crimes contre l'humanité commis par les Forces de sécurité'' gabonaises.

Dans un communiqué adressé ce jeudi à la presse, le leader du mouvement démocratique gabonais, Jean Ping, dit avoir mandaté Me Emmanuel Altit, Avocat intervenant devant la CPI, ainsi que par des responsables de la société civile gabonaise et par des victimes de la répression dirigée par les Autorités gabonaises contre la population, a déposé entre les mains du Procureur près de la Cour Pénale Internationale un dossier, fruit de trois mois d’enquêtes menées au Gabon et à l’étranger, qui démontre l’existence de crimes contre l’humanité commis par les Autorités gabonaises. « Des nombreux témoignages et éléments de preuve rassemblés avec la collaboration d’enquêteurs émanant de la société civile, il ressort que les forces de l’ordre gabonaises se sont livrées, en particulier le 31 août 2016 à Libreville, à une attaque planifiée contre la population civile destinée à permettre le maintien au pouvoir du perdant de l’élection présidentielle, Ali Bongo, et empêcher toute expression démocratique de la population », relève le communiqué.

Selon le camp Ping, ces attaques qui ont fait de nombreux morts sont constitutives de crimes contre l’humanité, crimes de la compétence de la Cour Pénale Internationale. « Ces attaques ont eu lieu au vu et au su des Autorités civiles (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Educarriere sur Facebook

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Offres d'emploi du jour