Programme de logements : 5000 maisons bientôt disponibles pour les gendarmes et les militaires

  • Source: Le Patriote
  • Date: jeu. 28 avr. 2016
  • Visites: 2049
  • Commentaires: 0

« Vous ne serez pas grugés comme cela a été le cas par le passé. Soyez sans crainte. Notre projet aboutira », a déclaré hier le général de division à la retraite, Mathias Doué, face aux gendarmes et militaires ayant pris d'assaut la salle de conférence de l'hôtel Palm club, à Cocody. L'ancien chef d'Etatmajor des ex Forces armées nationales de Côte d'Ivoire (Fanci) tentait ainsi de balayer tout scepticisme chez les militaires et gendarmes qui sont appelés à souscrire à une nouvelle opération immobilière. Un projet mené par la jointventure SAID-Enviroservice. En tant que président du conseil d'administration de la Société africaine d'investissement et de développement (SAID), Mathias Doué s'est voulu rassurant devant ses frères d'armes. « En réalité, nous sommes en train de consolider un projet qui date de 33 ans. Le chef d'Etat-major des Forces républicaines de Côte d'Ivoire et le commandement supérieur de la gendarmerie tiennent à ce projet. Car vous le méritez. Et nous avons la chance d'avoir à la tête du ministère de la Défense, un fils de l'armée », a-t-il affirmé. Par conséquent, il a appelé les militaires et gendarmes à adhérer sans crainte à ce projet « porteur d'espoir pour eux ». Dans un premier temps, il s'agit, a expliqué Koné Moussa, directeur général de SAID, de construire 5000 logements pour les Frci et les gendarmes. Sa structure, a-t-il indiqué, a déjà acquis des terrains à Bingerville et Songon. Les logements seront acquis par crédits bancaires. « Ce n'est qu'une fois les maisons construites que la banque se chargera de la payer pour le souscripteur dont le dossier aura été accepté », a-t-il indiqué. Pour mener à bien ce projet, la joint-venture bénéficié de l'expertise d'un cabinet américain, représenté à la cérémonie par Mme Bissa Williams, exsous-secrétaire adjointe d'Etat américain chargée de l'Afrique de l'ouest. Mme Bisa a fait savoir que l'objectif avec l'appui de ce projet est de créer un pont avec la Côte d'Voire « pour en faire le départ d'un investissement massif des hommes d'affaires américains en Afrique de l'Ouest ». Le ministre auprès du président de la République chargé de la défense, Alain Donwahi, à travers son directeur de cabinet, s'est dit disposé à soutenir le projet. Toutefois il a appelé les initiateurs à faire preuve de rigueur et de professionnalisme. L'ancien ministre de la Défense, Jean Konan Banny et plusieurs officiers à la retraite ou en service ont assisté à cette cérémonie.




Banny Côte d'Ivoire Cocody Bingerville Afrique de l'Ouest gendarmerie logements développement



Educarriere sur Facebook