Burkina : Le rapport d'autopsie du corps de Thomas Sankara livre ses secrets


Le rapport d'autopsie révèle que Thomas Sankara a été criblé de balles lors du coup d’État du 15 octobre 1987 qui lui a coûté la vie.
  • Source: Soir Info
  • Date: mer. 14 oct. 2015
  • Visites: 4054
  • Commentaires: 0
Le rapport d'autopsie des dépouilles du capitaine Thomas Sankara et ses camarades d'infortune assassinés le 15 octobre 1987 lors du coup d'État qui a porté Blaise Compaoré au pouvoir, a été publié hier mardi 13 octobre.

C'est le juge d'instruction de l'affaire qui a rendu public ledit rapport. Il devait le faire depuis le 17 septembre 2015, mais coïncidence troublante, c'est ce jour que le général Gilbert Diendéré, l'ex-patron du RSP, l'ancienne garde présidentielle, a perpétré son coup d'État. Parmi les 8 personnes au moins inculpées dans cette affaire d'assassinat, figurent justement des militaires du Régiment de sécurité présidentiel, les hommes du général putschiste.

Le contenu du rapport d'autopsie et de balistique a révélé que le corps censé être celui du charismatique chef de la ''Révolution burkinabé'' Thomas Sankara, a été littéralement criblé de balles. « C'était vraiment ahurissant », a témoigné Me Ambroise Farama, l'un des avocats de la famille du défunt président. Pendant les 27 années de règne de l'ex-président, Compaoré, l'instruction de l'affaire Sankara a été un sujet tab (...)

Lire la suite sur Soir Info


Blaise Compaoré présidentielle




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour