Présidentielles 2015 : Ce que Gbagbo pense de Banny, Essy, KKB et Affi - Un proche de l'ex-président livre des confidences


(Photo d'archives)
  • Source: L'Inter
  • Date: mer. 19 août 2015
  • Visites: 5270
  • Commentaires: 0
Très proche de Laurent Gbagbo, ex-président de la République de Côte d'Ivoire, Souhoné Zéphirin a, à deux mois des élections présidentielles, a livré des secrets sur des acteurs de la scène politique ivoirienne, au cours d'un entretien qu'il nous a accordé à Gagnoa.

Parlant de l'ex-Premier ministre Charles Konan Banny, qui se montre de plus en plus préoccupé par le cas de l'ancien chef de l'Exécutif ivoirien détenu à la Haye, M. Souhoné pense qu'il n'est pas le pion de Laurent Gbagbo. Ce, d'autant plus que l'ancien gouverneur de la Bceao, par son mutisme, aurait donné le sentiment qu'il est complice du casse des représentations de la Bceao dans les zones sous le contrôle de l'ex-rébellion. « Gbagbo lui a toujours reproché beaucoup de choses. Du temps où il était gouverneur de la Bceao et que cette banque de l'Afrique de l'Ouest a été dévalisée. La Bceao appartient à tous les Etats de la sous-région, même si la Côte d'Ivoire a une position dominante. Jusqu'à présent, Banny ne nous a rien dit. Aucune plainte n'a été déposée, ce qui voudrait dire qu'il y est pour quelque chose», dit-il de Charles Konan Banny, candidat aux élections présidentielles d'octobre 2015. «Banny a été certes Premier ministre de Laurent Gbagbo, mais c'est par la volonté des Français et au nom de la paix dans le pays. Les Français ne voulaient plus d'Affi N'guessan comme Premier ministre pour prendre un homme de la droite. Ils ont proposé Banny. Il sait le comportement qu'il a eu envers Gbagbo lorsqu'il était Premier ministre. Donc Laurent Gbagbo n'a pas Banny dans sa tête», a-t-il renchéri.

Pour lui, nombreux sont ceux qui pensent connaître l'ex-chef de l'État, alors qu'ils se trompent. Laurent Gbagbo, aux yeux de son ami, n'aime pas le vol. La preuve, le vieux Souhoné évoque l'emprisonnement des barons de la filière café-cacao, alors que ceux-ci étaient très proches de lui. «Il n'a pas hésité à mettre en prison des proches dans le scandale de la filière café-cacao. Angeline Kili a un lien de parenté avec Gbagbo, mais il l'a fait arrêter. Moi-même, Gbagbo ne m'a pas parlé parce que j'ai pris l'argent d'une commission pour résoudre un problème. Donc, il n'a jamais apprécié le mutisme de Banny sur les vols de la Bceao. Il (...)

Lire la suite sur L'Inter


Côte d'Ivoire Laurent Gbagbo Affi N'guessan Banny Gagnoa Afrique de l'Ouest Bceao présidentielle candidat café-cacao élections ivoirien




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour