Crise au parti de Laurent Gbagbo / Une Assemblée générale de la JFPI se termine dans la violence : 20 blessés, plusieurs arrestations, Konaté Navigué ''suspendu''


Les militants de la Jfpi ont été malmenés, samedi. Dahi Nestor et Koua Justin ont été mis à l'abri.
  • Source: Soir Info
  • Date: mar. 24 fév. 2015
  • Visites: 1700
  • Commentaires: 0
L'Assemblée générale extraordinaire (Age) convoquée par le premier secrétaire national de la Jeunesse du Front populaire ivoirien (Jfpi), Koua Justin, a pu se tenir effectivement, le samedi 21 février 2015, à Cocody les-Deux-Plateaux.

Pendant environ deux heures (8h30-10h47), 77 délégués de fédération et universitaires sur les 98 que compte la Jfpi, ont planché sur la suspension de Konaté Navigué et son remplacement par Dahi Nestor, le secrétaire national à l'organisation, jusqu'à la tenue du congrès du Fpi. « Vu les nécessités de faire fonctionner la Jfpi, au regard de la situation exceptionnelle dans laquelle elle se trouve, l'Assemblée générale de la Jfpi décide de la suspension, à compter de ce jour, du camarade Konaté Naviguéde toutes les activités de la Jfpi sur toute l'étendue du territoire national et à l'international jusqu'au prochain congrès de la Jfpi, inflige un blâme à effet immédiat aux camarades suivants : Honorat, Secrétaire national chargé des fédérations des Lacs, Kouassi Kra Paulin, Secrétaire national chargé des fédérations du Zanzan, TraoréIdrissa, Secrétaire national adjoint chargé des Affaires sociales, Kouadio Raphaël Valera, Secrétaire national chargé du Secteur informel. Informe toutes les structures du parti en Côte d'Ivoire et à l'étranger, ainsi que toute la communauté nationale et internationale, qu'en tant que Secrétaire national par intérim de la Jfpi, le camarade Dahi Nestor est dorénavant seul habilité à représenter et agir valablement pour le compte de la Jfpi, partout où besoin sera, jusqu'au prochain congrès de la Jfpi », peut-on lire dans les résolutions de cette réunion.

Après leur réunion, l'on a vu venir des policiers de la Compagnie républicaine de sécurité (Crs) et des individus en tenues civiles. Ils ont cassé des chaises, saccagé les installations qui étaient faites pour accueillir les participants à l'Assemblée générale. Certains criaient « où est Koua Justin ? Où est Dahi Nestor ? ». Des militants de la Jfpi ont même été dépouillés de leurs téléphones portables et de sommes d'argent.

Une bagarre a éclaté entre les agresseurs et certains jeunes du Fpi. Vingt blessés ont été enregistrés et quatre personnes interpellées. Il s'agit de Kragbé Didier, de Korahi Benjamin, de Lignon Séri et d'un autre qui n'a pas pu être identifier. Ils appartiennent tous, selon les organisateurs, à la fédération Jfpi d'Abidjan-Banco. Les jeunes du Fpi ont été pourchassés et gazés jusque dans le quartier que traverse le boulevard Latrille. Même Laurent Akoun, ce ponte du parti de Laurent Gbagbo, n'a pas échappé à la furie des éléments de la Crs, alors qu'il tentait de calmer les esprits.

 

Chasse à l'homme

« La police nous a chassés. J'ai essayé de disperser les militants. Akoun Laurent les a approchés pour leur demander ce qui se passait. Le policier avec lequel parlait Akoun s'est emporté et il a donné l'ordre de chasser et de gazer tout le monde. Ils ont envahi le quartier sur Latrille jusqu'à la gare de woro-woro, à Mobile », a expliqué Dorothée Baléga, la présidente du comité d'organisation (Pco) de cette Assemblée générale.

Après cette chasse à l'homme dans les rues des Deux-Plateaux, Koua Justin et Dahi Nestor ont animé une conférence de presse à la Riviéra 2. Ils ont repris les résolutions de cette Age qui suspend Konaté Navigué, avant d'expliquer les raisons d'une telle décision. Selon M. Koua, Konaté Navigué a « méprisé les textes » en nommant un nouveau bureau exécutif national. « Le seul bureau valable est celui issu de l'Assemblée générale du 23 août 2014. Dans nos textes, nous devons faire quatre Ag chaque année, mais en 2014, nous n'en avons fait que trois. Aujourd'hui, il fallait que les fédéraux sachent (...)

Lire la suite sur Soir Info


Laurent Gbagbo Koua Justin Konaté Navigué Front populaire ivoirien Fpi Côte d'Ivoire Abidjan Cocody Deux-Plateaux police




Educarriere sur Facebook