Yamoussoukro / Insécurité : Fusillade entre hommes armés et une patrouille de la police - Un mort - Des fusils d'assaut et de nombreuses munitions saisis


(Photo d'archives)
  • Source: Soir Info
  • Date: lun. 11 août 2014
  • Visites: 3683
  • Commentaires: 1
Les hommes du commissaire Bakayoko Abdoulaye, commandant de la Fire (Force d'intervention rapide et d'enquête) à Yamoussoukro, ont réussi une belle opération en mettant en déroute une bande armée dont un membre a été abattu.

C'était dans la nuit du vendredi 8 au samedi 9 août 2014. Au dire de nos sources, la patrouille motorisée des agents des forces de sécurité, conduite par le lieutenant Koné, se trouvait à la lisière de la brousse, non loin du Cafop supérieur, lorsqu'elle a aperçu deux individus à moto. Les flics somment les deux inconnus de s'arrêter afin d'être soumis à un contrôle. Mais en guise de réponse, les deux quidams mettent plutôt plein gaz avec leur moto.

Les policiers les trouvant alors suspects, se lancent aux trousses de ces individus qui plongent dans la « brousse ». Et de là, à l'aide de fusils d'assaut, ces derniers font pleuvoir un déluge de feu sur les éléments des forces de sécurité qui les pourchassaient sur environ 2 Km. Ce qui occasionne une fusillade nourrie, quand ces derniers ripostent.

C'est seulement au bout d'une quinzaine de minutes que cessent les échanges de tirs. Notamment, du coté de la bande armée qui a « décrété le cessez-le feu » de façon unilatérale. Là, en effectuant le ratissage, les policiers découvrent le corps sans vie de l'un des bandits. Un solide gaillard d'environ 1,80 m qui n'a pu être identifié malheureusement. Le second, apparemment bien que touché par les balles, a réussi à se fondre dans la nature. Il n'y avait qu'à voir les traces de son sang.

Mais en dépit des recherches pointilleuses visant à le retrouver, l'homme est resté invisible. Preuve irréfutable de sa parfaite connaissance du secteur. Au demeurant, en fouillant le périmètre, les forces de l'ordre découvrent un véritable arsenal, propriété de ces criminels. Arsenal composé de trois kalachn (...)

Lire la suite sur Soir Info


secteur don Arsenal Yamoussoukro




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour