ft-ad_1
Faits divers

Affery : Mécontents, des conducteurs de taxi-tricycle exhument le corps de leur collègue

post-img

Les conducteurs de taxi-tricycle d'Affery se sont mal illustrés, lors des obsèques de leur collègue. Après l'inhumation défunt par sa famille, le vendredi 25 mars 2024, ses collègues mécontents sont allés exhument la dépouille du conducteur âgé d'une vingtaine d'années pour poursuivre les obsèques.

La journée du vendredi 22 mars 2024 restera gravée dans les mémoires à don">Affery, une localité nichée dans le département d'Akoupé. Selon les informations relayées par l'Agence Ivoirienne de Presse (AIP), "La dépouille d'un jeune homme d'une vingtaine d'années, conducteur de taxi-tricycle, a été inhumée au cimetière d'Affery et immédiatement exhumée par ses collègues chauffeurs pour continuer les funérailles’’.

La famille voulait éviter les débordements. Hélas !

Interrogé sur cet incident sans précédent, un membre de la famille endeuillée a confié au confrère que le corps de leur fils avait été retiré de la morgue en vue d'une inhumation immédiate, par crainte des comportements perturbateurs observés lors de la veillée funèbre. Ces agissements déplacés, déjà constatés lors des cérémonies précédentes, ont poussé la famille à prendre cette mesure préventive, dans le but d'éviter tout soulèvement populaire aux conséquences potentiellement désastreuses.

Le président des conducteurs de taxi-tricycle d'Affery, Assémou Séka Landry, a exprimé ses regrets face à cette situation, tout en pointant du doigt la famille endeuillée, accusée de ne pas avoir respecté le programme des obsèques établi initialement. Pourtant, les membres de cette corporation s'étaient mobilisés pour rendre un dernier hommage digne à leur collègue disparu, qui avait laissé derrière lui les rênes de son véhicule communément appelé "Ablê" dans la région.

Ils ont également accepté les amendes et autres sanctions imposées en raison de la violation des coutumes locales en terre akyé

Malgré ces désaccords, les jeunes conducteurs ont finalement escorté la dépouille mortelle du cimetière jusqu'&a (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


taxi don local jeunes Akoupé information Ivoirien

Articles similaires