Tragédie à Zébizékou : Le directeur de l'Epp Zébizékou 1 retrouvé mort dans un puits, le village sous le choc


Les éléments du Centre de Secours d'Urgence du Gôh ont extrait le corps du directeur d'école
  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 05 fév. 2024
  • Visites: 2114
  • Commentaires: 0
Le directeur de l'Epp Zébizékou 1, Dago Lauhoré David, porté disparu depuis le dimanche 4 février 2024, a été retrouvé ce lundi 5 février 2024, mort dans un puits.

Le village de Zébizékou, situé dans la sous-préfecture de Ouragahio, région du Gôh, est plongé dans le deuil suite à la découverte du corps sans vie de Dago Lauhoré David, directeur de l'Epp Zébizékou 1. Porté disparu depuis le dimanche 4 février 2024, il a été retrouvé ce lundi 5 février 2024, au fond d'un puits sur un chantier, suscitant l'émoi dans la communauté.

Il avait suivi le match Mali-Côte d'Ivoire à la télé

Selon nos sources, Dago Lauhoré David, récemment opéré de l'œil, avait quitté Abidjan le samedi 3 février 2024, pour rejoindre Zébizékou. Il avait suivi l' exploit des Eléphants de Côte d'Ivoire contre les Aigles du Mali à la télévision, dans une atmosphère de joie qui a allait malheureusement faire place au drame.


LE DIRECTEUR DE L'EPP ZÉBIZÉKOU 1, DAGO LAUHORÉ DAVID, EST DÉCÉDÉ DANS DES CIRCONSTANCES NON ENCORE ÉLUCIDÉES

A en croire les mêmes sources, la tragédie a commencé à se dessiner tôt dans la matinée du dimanche 4 février 2024, lorsque le directeur de l'Epp s'était levé vers 5 heures du matin pour, dit-il, se rendre aux toilettes. Malheureusement, il n'est jamais retourné chez lui depuis. Son absence prolongée a alerté la communauté, entraînant l'organisation d'une battue qui n'a pas donné les résultats escomptés.

Les pompiers ont été dépêchés sur les lieux pour repêcher le corps de Dago Lauhoré David, dans des circonstances entourées de mystère

L'affaire a pris une tournure sombre ce lundi 5 février 2024, lorsque la présence d'un corps a été signalée dans un puits sur un chantier. Les autorités locales, dont le président du Coges Antoine Babli, le chef du village, le sous-préfet, le commandant de brigade et le commissaire de police, ont été informées et ont rapidement réagi. Les pompiers ont été dépêchés sur les lieux pour repêcher le corps (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


village Côte d'Ivoire don Abidjan Port local Eléphants Mali police Coges




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour