Yopougon : Une jeune commerçante égorgée par son ''bon petit'' du quartier à Niangon Lubafrique


La victime Doumbia Matieni et le présumé meurtrier
  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 04 déc. 2023
  • Visites: 4560
  • Commentaires: 0
Dame Doumbia Matieni, une commerçante de 36 ans, a été retrouvée égorgée dans la matinée du samedi 2 décembre 2023, à Yopougon Niangon Lubafrique. Selon les témoignages, le présumé criminel n'est autre que le jeune S.D.P. âgé de 18 ans, le bon petit du quartier de la victime.

Le quartier de Niangon Lubafrique, à Yopougon, est une nouvelle fois secoué par un crime brutal. Le samedi 2 décembre 2023, Dame Doumbia Matieni, une commerçante née en 1987 à Man (36 ans) a été retrouvée égorgée dans son domicile. Le présumé criminel n'est autre que S.D.P., un jeune né en 2005 à Bonoua (18 ans) décrit comme le "bon petit" de la victime.

Inquiétude au sein des riverains

Ce tragique incident survient à peine une semaine après un double meurtre dans le même quartier, où un jeune élève de 17 ans avait égorgé sa mère adoptive et sa tante. La répétition de tels actes criminels suscite légitimement l'inquiétude au sein des riverains.

Dame Doumbia Matieni, une vendeuse de bijoux, a été découverte sans vie dans sa résidence. Selon les témoignages, le principal suspect, S.D.P., aurait passé la nuit précédente chez la victime. Il était considéré comme un homme de confiance par la commerçante, ce qui rend cet acte d'autant plus choquant pour les riverains.

Le jeune S.D.P. a été appréhendé alors qu'il était agressé par une foule en colère

Alertés par une dame suite à un prétendu vol, les éléments de la Police Recours sont rapidement intervenus sur les lieux. Le jeune S.D.P. a été appréhendé alors qu'il était agressé par une foule en colère. Les forces de l'ordre ont réussi à intervenir à temps, sauvant le suspect d'un lynchage public, et l'ont conduit au commissariat de Police du 17ème arrondissement.

Lors de son interrogatoire, le présumé meurtrier a fourni des informations cruciales qui ont incité la police à retourner sur les lieux de l'arrestation. C'est là qu'ils ont fait la macabre découverte du corps de Dame Doumbia Matieni, gisant dans une mare de sang. Dès lors, ils font appel à la Police Criminelle compétente pour ce genre de dossier et aux services des pompes funèbres pour l'enlèvement du corps.

Le suspect tente d'effacer les traces du crime

En attendant les résultats de l'enquête, plusieurs témoignages indiquent que le suspect aurait pris le temps de se laver chez la victime après avoir perpétré son crime, dans une tentative apparente d'effacer les traces de son acte odieux.

Ce nouveau drame soulève des questions sur la sécurité dans le quartier Niangon Nord Lubafrique, appelant à une réflexion plus approfondie sur les mesures à prendre pour assurer la protection des résidents. Les riverains sont plongés dans la consternation et attendent des réponses quant aux circonstances entourant cette tragédie inimaginable.

Les autorités devraient examiner de près les facteurs contribuant à ces év&ea (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Yopougon service sein 2023 jeu Bonoua Police Recours information enlèvement



Educarriere sur Facebook