4ème enquête Démographie et Santé : le gouvernement et les partenaires engagent le dialogue pour optimiser les principaux indicateurs

  • Source: CICG
  • Date: sam. 02 déc. 2023
  • Visites: 955
  • Commentaires: 0
Abidjan, le 1er décembre 2023- Le ministère de l'Economie, du Plan et du Développement et celui de la Santé, de l'Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle ont organisé, le jeudi 30 novembre 2023 à Abidjan, le dialogue stratégique autour des résultats de l'enquête démographique - CI 2021, en présence de tous les partenaires techniques et financiers engagés sur le projet. Notamment, l'USAID, la Banque mondiale, l'UNICEF et l'UNFPA.

La ministre de l'Economie, du Plan et du Développement, Nialé Kaba, a dit sa satisfaction face aux indicateurs de cette enquête. « Le taux de mortalité maternelle qui était l'un des plus élevés de la sous-région a été quasiment divisé par 2 entre 2012 et 2021, passant de 614 à 385 décès maternels pour 100 000 naissances vivantes. Pour ce qui est de la mortalité des enfants de moins 5 ans, le taux est passé de 108 en 2012 à 74 en 2021. La prévalence contraceptive moderne connaît une augmentation, passant de 14% en 2012 à 18% en 2021 », s'est réjouie Nialé Kaba.

La prise en charge des femmes enceinte est en nette progression. Avec 56% des femmes enceintes qui réalisent plus de 4 visites prénatales en 2021 contre moins de 43% en 2012. Tandis que la proportion d'accouchement à domicile bien encore élevé a baissé passant de 40% en 2012 à 19% en 2021.

« Ces résultats montrent qu'il faut consolider les acquis et poursuivre les efforts à travers les implications d'une politique et les actions prioritaires à identifier ensemble », a-t-elle souligné. Et d'ajouter que l'amélioration de la qualité et l'humanisation des soins sont une exigence pour la santé et le bien-être de chaque femme et chaque enfant, en particulier les mères et les nouveau-nés.

L'ambassadrice des Etats-Unis, Jessica Davis Ba, a promis le soutien de son pays à la Côte d'Ivoire à travers l'USAID. « Nous sommes vos partenaires pour atteindre les objectifs de santé que le pays s'est fixés », a-t-elle soutenu.

Le directeur de cabinet-adjoint du ministère de la Santé, a dit attendre du dialogue, « la définition d'action stratégiques basées sur les résultats de l'EDS 2021 pour permettre d'affiner et d'ajuster nos interventions en faveur des populations les plus vulnérables et ainsi améliorer les indicateurs ».

CICG




Banque Côte d'Ivoire Abidjan projet femmes 2023 Nialé Kaba jeu EDS Etats-Unis UNICEF Couverture maladie universelle CICG 100 000 santé



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour