Préservation des mosquées de style soudanais du Nord ivoirien, patrimoine mondial de l'UNESCO : un protocole d'accord signé entre la Côte d'Ivoire et les Etats-Unis

  • Source: CICG
  • Date: vend. 01 déc. 2023
  • Visites: 859
  • Commentaires: 0
Abidjan, le 1er décembre 2023- Dans le cadre du programme pour la préservation des mosquées de style soudanais du Nord ivoirien, patrimoine mondial de l'UNESCO, la ministre de la Culture et de la Francophonie, Françoise Remarck, et l'ambassadeur des États Unis d'Amérique, Jessica Davis Ba, ont signé un protocole d'accord, le mercredi 29 novembre, au Musée des Civilisations de Côte d'Ivoire, à Abidjan-Plateau.

Les localités de Boron dans la région du Poro, de Kani et Siana dans la région du Worodougou, de Nafana, dans la région du Tchologo, de Tiéningboué, dans la région du Béré, abritent les cinq mosquées concernées par ce programme qui s'inscrit dans le cadre du Fonds des Ambassadeurs pour la Préservation culturelle (FAPC).

Pour Françoise Remarck, ce projet proposé par la Côte d'Ivoire, à travers l'Office ivoirien du Patrimoine culturel (OIPC), a été retenu par le FAPC et a reçu le financement le plus élevé, 250 000 dollars US, soit plus de 150,3 millions de FCFA.

« Nos communautés sont les dépositaires d'un savoir-faire traditionnel en architecture de terre qui doit être préservé. Ce projet renforcera la politique culturelle et touristique de cette partie de la Côte d'Ivoire avec des retombées économiques pour nos populations », a expliqué Françoise Remarck.

Ce projet allie la tradition, avec la réhabilitation des mosquées, donc notre patrimoine et l'innovation, avec la numérisation en 3D de celles-ci. Cette initiative est également une opportunité de formation professionnelle pour les jeunes demeurant la priorité du Gouvernement dirigé par le Premier Ministre, Robert Beugré Mambé, de création d'emplois, de point d'ancrage pour eux et de mise en exergue de leur créativité, a ajouté la ministre.

Quant à la diplomate américaine, Jessica Davis Ba, elle a soutenu que « ces localités bénéficiaires seront, à n'en point douter, des zones d'attraction pour de nombreux touristes dont des Américains ».

Elle a précisé « qu'il s'agit d'un programme compétitif et seuls quelques-uns sont choisis parmi les dizaines de propositions soumises par les Ambassades du monde entier ».

Pour rappel, ce projet ivoirien a été le meilleur parmi de nombreuses candidatures venues du monde entier.

CICG




professionnelle Côte d'Ivoire monde économiques don Abidjan projet innovation local État jeunes architecture 2023 Beugré Mambé UNESCO Plateau Francophonie Gouvernement emplois candidatures CICG formation ivoirien



Educarriere sur Facebook