ft-ad_1
Faits divers

Insécurité : Fusillade entre des malfrats et des gendarmes tombés dans leur guet apens, deux morts déplorés

post-img
(Photo d'archives)

Un gendarme en exercice à Duékoué et un présumé braqueur ont trouvé la mort sur l'axe Zodry-Diédrou, au cours des échanges de tirs entre des éléments des forces de sécurité et un groupe d'individus non identifiés opérant sur les routes de la sous-préfecture de Zou (Bangolo).

Un guet apens tendu en pleine nuit

Des éléments de l’escadron de gendarmerie de Duékoué sont tombés dans un guet-apens tendu par les malfrats, mercredi 1er novembre 2023, aux environs de 22h00, au cours d’une opération de sécurisation engagée dans les sous-préfectures de Kahen et Zou, explique-t-on.

Les échanges de tirs qui s’en s’ont suivi, ont occasionné la mort du maréchal des logis KZ et le nommé « Baramôgo », tous deux mortellement atteint par balles

Les bandits ont ouvert le feu sur les gendarmes qui ont riposté. Les échanges de tirs qui s’en s’ont suivi, ont occasionné la mort du maréchal des logis KZ et le nommé « Baramôgo », tous deux mortellement atteints par balles sur le lieu de la fusillade. Les corps sans vie des deux victimes ont été transférés à la morgue de Man et une enquête est en cours pour dénicher les autres membres du gang.

Selon un natif de la sous-préfecture de Zou, Youlé Célin, le canton (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


2023 Bangolo Duékoué gendarmerie

Articles similaires