Sports

La CAF décèle la cause de l'inondation de la pelouse du stade Alassane Ouattara d'Ebimpé

post-img
Stade Alassane Ouattara d'Ebimpé

Un rapport des experts de la Confédération africaine de football (CAF) révèle l'origine de l'inondation de la pelouse du stade Alassane Ouattara d'Ebimpé survenue après la pluie, lors du match amical opposant la Côte d'Ivoire et le Mali, le 12 septembre 2023.

« Le problème rencontré au stade d’Ebimpé est à cause des algues. Les algues ont fait que l’eau reste à la surface, ne lui permettant pas de s’infiltrer dans la zone des racines et dans le gravier, rendant ainsi le terrain injouable », indique le rapport de la CAF.

Les travaux d’investigation menés le 13 septembre 2023, au lendemain du match amical, écourté après la première mi-temps sur un score nul, montrent une bonne fonctionnalité du drainage lorsque la couche d’algues est éliminée, selon le rapport.

Les experts de la CAF recommandent « l’achat d’un râteau monté sur tracteur et des tondeuses rotatives piétonnes montées sur rouleau arrière qui doit être finalisé immédiatement pour garantir que les travaux nécessaires puissent être effectués » pour assurer une bonne fonctionnalité de la pelouse.

Ces outils devraient permettre une scarification immédiate de la surface pour éliminer la couche d’algues, poursuit le rapport qui conseille l’apport d’engrais granulaire pour accélérer la récupération du gazon, puis le ratissage et la tonte rotative du terrain à une fréquence régulière.

(...)

Lire la suite sur APA


Côte d'Ivoire 2023 Alassane Ouattara CAF Confédération africaine de football Ebimpé Mali

Articles similaires