Economie/Finance

Le 5e pont d'Abidjan baptisé « Pont Alassane Ouattara » ouvert à la circulation

post-img
Le 5e pont d'Abidjan

Ce pont à haubans qui relie la commune de Cocody à celle du Plateau, le centre des Affaires d'Abidjan, est l'ouvrage principal d'un vaste projet de sauvegarde et de valorisation de la Baie de Cocody et de la lagune Ebrié.

Selon le ministre ivoirien de l’Equipement et de l’entretien routier, Amédé Koffi Kouakou, la finalisation de ce projet d’envergure a suscité la réalisation d’un sondage sur la perception par les usagers des impacts de cette infrastructure et son appellation à son ouverture.

« Il en est ressorti de l’avis de l’ensemble des usagers approchés que ce pont soit baptisé du nom de son initiateur, Alassane Ouattara », a-t-il dit, souhaitant que cet édifice puisse porter son empreinte et soit baptisé « Pont Alassane Ouattara », lors de la cérémonie d’inauguration.

Le président Alassane Ouattara s’est dit « très fier » de cette proposition, exprimant toute sa gratitude au ministre de l’Equipement et de l’entretien routier pour l’honneur qui lui est fait, acceptant que le 5e pont d’Abidjan porte son nom.

A l’ouverture du 3e pont d’Abidjan, « Henri Konan Bédié a dit que ce pont vaut un autre mandat (présidentiel) et moi je dis ce pont vaut plusieurs autres mandats », a lancé le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara.

Ce pont dont les travaux ont été lancés le 22 mars 2019, s’est achevé en avril 2023. Il devrait permettre, par jour, un trafic entre 30.000 et 50.000 véhicules, selon des études, et réduire les embouteillages dans le secteur du carrefour de l’Indénié.

Cet ouvrage d’envergure vise aussi à donner une forte identité au District d’Abidjan, à apporter une amélioration en termes de temps de parcours et de sécurité des populations abidjanaises, estimées à quelque 6 millions d’habitants.

Le 5e pont d’Abidjan est un projet structurant, dont l’objectif est la décongestion du trafic routier dans la métropole abidjanaise, l’amélioration du cadre et des conditions de vie des populations. Il se veut une opportunité d’attraction touristique pour la ville d’Abidjan.

D’un coût de 113 milliards F Cfa, ce pont à haubans construit sur un linéaire de 1,63 Km, comprend un pylône de 108 mètres de hauteur, une travée haubanée de 200 m de long, un viaduc de 258 m de long et 19 (...)

Lire la suite sur APA


secteur ville don Abidjan projet 2023 Henri Konan Bédié Alassane Ouattara Cocody Plateau ivoirien

Articles similaires