Célébration officielle de la Journée africaine des frontières 2023 à Laléraba (Ouangolodougou) : la coopération transfrontalière, la cohésion sociale et la cohabitation pacifique, des facteurs encouragés

  • Source: CICG
  • Date: vend. 09 juin 2023
  • Visites: 681
  • Commentaires: 0
Laléraba (Ouangolodougou), le 09 juin 2023 - Il est possible de relever les défis des frontières et construire un monde où la coopération transfrontalière, la cohésion sociale et la cohabitation pacifique sont les piliers de notre société, a indiqué le deuxième vice-président du Conseil régional du Tchologo, Koné Moussa, le vendredi 09 juin 2023 à Laléraba (Ouangolodougou), dernier village ivoirien frontalier avec le Burkina Faso.

Il représentait le président dudit Conseil, le ministre d'État, ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara, parrain de la cérémonie officielle de célébration de l'édition 2023 de la Journée africaine des frontières placée sous le thème : « Les Frontières face aux défis de la coopération transfrontalière, de la cohésion sociale et de la cohabitation pacifique ». L'édition 2023 était placée sous le sceau de la coopération transfrontalière avec le Burkina Faso.

''Ensemble, nous pouvons créer un avenir où les frontières ne sont plus des obstacles, mais des opportunités. Un avenir où la coopération, la solidarité et le respect mutuel sont les fondements de nos sociétés. Il est temps de repenser notre approche des frontières qui doivent être perçues comme des espaces de convergences, de rencontres, de brassages et d'échanges'', a fait savoir Moussa Koné.

À l'occasion de cette cérémonie organisée par la Commission nationale des Frontières de la Côte d'Ivoire (CNFCI), avec la collaboration de la Commission nationale des Frontières du Burkina Faso, le Secrétaire exécutif de la CNFCI, Diakalidia Konaté, a invité les populations de ces deux localités frontalières à oeuvrer pour davantage de cohésion entre elles.

''Nous célébrons le retour de la confiance, la fraternité entre les deux Etats, à travers cette Journée africaine des frontières. L'État attend de vous que vous n'acceptiez pas d'accueillir toutes personnes dont le comportement peut mettre à mal la paix et la sécurité dans vos villages. Ensemble, nous viendrons à bout de ces entrepreneurs de la violence. Nous devons tous nous donner la main pour préserver la paix'', a-t-il insisté auprès des populations venues en grand nombre des deux régions frontalières.

Concernant la sécurité aux frontières, il a exhorté les populations à collaborer avec les forces de défense et de sécurité, car sans sécurité, il n'y a pas de développement socio-économique.

Diakalidia Konaté a rappelé que ces différentes actions au profit de nos populations visent à traduire dans les faits, la vision de « la Côte d'Ivoire solidaire » initiée par le Président Alassane Ouattara.

De son côté, le Gouverneur de la région des Cascades, Jean-Charles Somé, chef de la délégation burkinabè, a dit que son pays s'est engagé dans une dynamique de gestion des frontières visant à procéder à la délimitation et à la démarcation de l'ensemble de ses frontières, à promouvoir la coopération transfrontalière et à faire des zones frontalières des espaces de coopération et de développement socio-économique afin d'éviter les conflits frontaliers de tout genre.

Pour lui, ''cette célébration conjointe traduit la volonté des gouvernements des deux pays de poursuivre les actions entreprises dans le cadre d'une gestion intégrée des frontières en vue de renforcer les relations de bon voisinage entre les populations frontalières de nos deux pays''.

La Secrétaire permanente de la Commission nationale des Frontières du Burkina Faso, Salimata Dabal, a, quant à elle, soutenu qu'aujourd'hui, ''il faut mettre l'accent sur la coopération transfrontalière qui peut aider les pays frontaliers à résoudre les problèmes rencontrés et pour aller ensemble vers la paix ''.

Elle s'est félicitée de ''cette célébration qui revêt une importance capitale, car elle magnifie la fraternité et l'amitié entre les deux pays''.

Source : CICG




village entrepreneur Ouangolodougou Côte d'Ivoire monde sociale économique entreprises don local État 2023 Alassane Ouattara Diakalidia Konaté Téné Birahima Ouattara Burkina Faso NFC gouvernement CICG développement ivoirien



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour