Lutte contre la corruption : le gouvernement met en place une plateforme de dénonciation dénommée « SPACIA »

  • Source: CICG
  • Date: jeu. 14 avr. 2022
  • Visites: 771
  • Commentaires: 0
Le porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly, a annoncé la mise en place d'une plateforme de dénonciation des actes de corruption et infractions assimilées dénommée SPACIA, le mercredi 13 avril 2022 à Abidjan, à l'issue du Conseil des ministres.

La SPACIA intègre un numéro vert et une plateforme informatique, avec pour missions de recueillir les dénonciations, les signalements ou alertes des cas de corruption et infractions assimilées, et de procéder à leur traitement.

Selon Amadou Coulibaly, la mise en place de cet organe vise à renforcer et à améliorer le dispositif de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées, de façon à insuffler plus de transparence dans la gestion des affaires publiques.

En cas de faits concordants ou d'infraction avérée, la SPACIA est habilitée à saisir les autorités compétentes, mais également à assurer le suivi des mesures prises a conclu le porte-parole du gouvernement.

Ci-après le communiqué du Conseil des Ministres

https://www.gouv.ci/doc/1649881950Communique-du-Conseil-des-Ministres-du-mercredi-13-avril-2022.pdf




Amadou Coulibaly Abidjan CIA gouvernement Conseil des ministres corruption



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour