Alpha Blondy clame n'avoir ''jamais traité Gbagbo de malade mental''

  • Source: APA
  • Date: mer. 30 mars 2022
  • Visites: 1011
  • Commentaires: 1

La méga star du reggae, Alpha Blondy, clame n'avoir "jamais traité (l'ancien président ivoirien) Laurent Gbagbo de malade mental''.

Il s'exprimait lundi soir, au palais de la culture de Treichville lors de la dédicace du livre intitulé « L'histoire de la musique ivoirienne, Alpha Blondy et la galaxie reggae », en présence de la ministre de la Culture, de l'industrie des arts et du spectacle, Harlette Badou N'guessan et de son collègue Bertin Konan Kouadio en charge de la réconciliation et de la cohésion nationale.

"J'ai été accusé d'avoir traité le président Laurent Gbagbo de malade mental. Jamais, je ne pourrais me permettre de traiter le président Laurent Gbagbo de malade mental"; a déclaré la star du reggae, Alpha Blondy.

"Une personne qui m'a invité à sa table, jamais. Non, je ne peux pas me réjouir de la souffrance du président Laurent Gbagbo", a ajouté la star ivoirienne du reggae, insinuant avoir été "trop bien éduqué pour (se) moquer d'un homme affligé". 

Pour lui, "on ne tire pas sur un homme à terre" et la politique, il ne la maîtrise pas. C'est pourquoi il ne se prononce pas sur des sujets qu'il ne maîtrise peut-être pas. Alpha Blondy "ne maîtrise que la musique", a ajouté l'artiste.

"J'ai juste voulu dire que tout ce qu'il a traversé pourrait le traumatiser : le Golf hôtel (où il a été conduit après son arrestation à Abidjan), la prison au Nord et La Haye", a expliqué Alpha Blondy qui se dit qu'"il y a de quoi à être traumatisé".

"Donc, si j'ai eu à blesser certaines sensibilités je m'en excuse", a-t-il poursuivi, avant d'ajouter "je n'ai jamais voulu que le président Laurent Gbagbo soit condamné et même jugé" par la Cour pénale internationale.

"A travers mes propos, c'est une perche que je tendais à ses avocats", a-t-il souligné, rappelant qu'il a "bénéficié des bonnes grâces de tous les présidents qui se sont succédés" à la tête de la Côte d'Ivoire, car ils l'ont "tous financièrement aidé".

Son rôle, estimera-t-il, doit être de "favoriser l'unicité de toutes les sensibilités de la Côte d'Ivoire". Et ce, dans l'élan de la cohésion entre les acteurs de la classe politique et la réconciliation entre les Ivoiriens. 

« L'histoire de la musique ivoirienne, Alpha Blondy et la galaxie reggae », est un livre encyclopédique sur l'histoire de la musique ivoirienne. Ecrit par Alex Kipré, Tiburce Koffi et Luc N'ko, ce libre de 1585 pages a été édité par les Éditions Éburnie. 

 

AP/ls/APA




Laurent Gbagbo Tiburce Koffi Alpha Blondy Côte d'Ivoire Abidjan Treichville La Haye Cour pénale internationale réconciliation Ivoirien



Educarriere sur Facebook