Abobo : Toute la vérité sur l' affrontement à la casse

  • Source: linfodrome.com
  • Date: vend. 25 fév. 2022
  • Visites: 1597
  • Commentaires: 0
Ce jeudi 24 février aux environs de 10heures, la casse d'Abobo a été le théâtre d'affrontement entre Forces de l'ordre et ferrailleurs.

Que s'est-il réellement passé ? 

Des agents de la Police municipale étaient postés dans la matinée de ce jeudi 24 février 2022 comme c'est le cas depuis des semaines.

En effet, ont pour mission  de veiller à l'application de l'arrêté municipal, N° 2022-01/MAB/SG du  03 janvier 2022, interdisant des projet-d-assainissement-les-ferrailleurs-de-la-casse-deloges">activités des ferrailleurs et garagistes sur le périmètre du quartier Anador-Banco, le long de la voie express et de toutes les voies à grande circulation et veiller à  leur délocalisation sur le site de la nouvelle « casse » à N'dotré.

La police municipale essuie des jets de pierres

Ayant constaté que plusieurs ferrailleurs foulaient au pied cette décision en continuant d'ouvrir leurs magasins, les agents municipaux en exécution des contraventions en la matière, ont voulu faire appliquer la loi en opérant des saisies. Dans exécution de cette tache, ils ont été confronté à la résistance des ferrailleurs.

Brutalisés par les ferrailleurs, qui font usage d'un jet massif de pierres, la police nationale présente sur les lieux, en appui à la police municipale, riposte pour ramener l'ordre. Il s'en suit un cafouillage total. Pneus brûlés, des routes barricadés, jet de gaz lacrymogène, la situation s'est détérioré entre forces de l'ordre et manifestants.

Les raisons du refus du déguerpissement

Une opération de déguerpissement a été orientée vers les ferrailleurs de la casse d'Abobo le mardi 04 janvier 2021. Les déguerpis qui n'ont pas posé de résistance à l'opération ont plaidé auprès des autorités municipales afin qu'une solution soit trouvée pour l'étalage de leurs marchandises qui ne peuvent contenir dans leurs magasins.

Mais la présence quasi permanente des forces de l'ordre sur le site après le déguerpissement, les empêchaient de développer leurs activités a engendré la colère des ferrailleurs ce jeudi. Ils estiment également que les magasins disponibles à la nouvelle casse ne peuvent les contenir.

Accord entre conseil municipal et ferrailleurs

Dans le cadre du projet assainissement et d'embellissement de la commune d'Abobo, la maire de la commune, Kandia Camara, s'est entretenue à plusieurs reprises avec les associations des cibles de cette opération dont la dernière date du 29 décembre 2021. Au cours de ces échanges, Kandia Camara, a proposé un accompagnement de 10 millions de franc Cfa pour faciliter leur relocalisation à la nouvelle casse située à N'dotré, à la sortie de la commune, où 1175 magasins ont été cons (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


application don projet local Kandia Camara jeu Abobo Police déguerpissement affrontement




Educarriere sur Facebook