Bagarre à bord d'un « Gbaka » de Yopougon : Un élément du CCDO abat un vigile ; ce qui est à l'origine du drame


(Photo d'archives)
  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 04 oct. 2021
  • Visites: 4871
  • Commentaires: 0
Bakayoko Ali, agent de sécurité à Trace Sécurité, a été abattu, le vendredi 1er octobre 2021, par le sergent-chef de police Y. N., à la suite d'une bagarre qui avait éclaté dans un « gbaka » de Yopougon.

La vie s'est tragiquement arrêtée, le vendredi 1er octobre 2021, pour Bakayoko Ali, agent de sécurité à Trace Sécurité. Il a été abattu par le sergent-chef de police Y.N. (en service au Centre de coordination des décisions opérationnelles : CCDO) à la suite d'une bagarre qui a éclaté dans un véhicule de transport en commun communément appelé « Gbaka » de Yopougon-Gesco Manutention, secteur Hévéa.

Selon le confrère Soir Info qui rapporte les faits, une affaire de monnaie est à l'origine de la bagarre qui a viré au drame. Le jour des faits, les deux hommes avaient pris place à bord du Gbaka pour regagner leur domicile. L'apprenti du véhicule qui avait procédé à l'encaissement du prix du transport, a rendu la monnaie à certains passagers, mais pas à d'autres. Le sergent-chef de police fait partie de ceux qui attendaient leur monnaie. Il accepte de patienter, mais à l'approche de sa destination finale, il demande, sur un ton autoritaire, à l'apprenti de lui remettre sa monnaie.

Cette façon ‘'irrespectueuse'' de s'adresser à l'apprenti n'est pas du goût de l'agent de sécurité Bakayok (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Yopougon CCDO police Gbaka




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour