Abengourou : « Un petit pompier » battu par les fils de son amante et jeté hors de la cour

  • Source: linfodrome.com
  • Date: mar. 18 août 2020
  • Visites: 11801
  • Commentaires: 0
Alors qu'il filait un parfait amour avec sa maîtresse, un gigolo également appelé « petit pompier » dans le jargon ivoirien n'a pas trouvé l'assentiment de ses beaux-fils. Il a été copieusement battu par ces derniers qui n'acceptent pas cette relation.

P.B un gigolo d'une trentaine d'années n'oubliera pas de si tôt la date du samedi 1er août 2020. C'est la date choisie par les fils de son amante pour lui régler ses comptes. Selon le quotidien Soir-Info, l'amante, une dame que nous surnommerons Rosine est mère célibataire avec des enfants. Depuis le décès de son époux, le père de ses enfants, elle ne s'est plus remariée. Elle s'est plutôt concentrée sur son commerce afin de récolter des fonds pour pouvoir s'occuper de ses enfants. Aujourd'hui devenus adultes, les enfants volent de leurs propres ailles à Abidjan. Tandis que leur mère vit à Abengourou dans la maison léguée par leur défunt père. Aussi, la mère ne manque de rien puisque ses activités fleurissent à Abengourou.

Après une dizaine d'années, plus question pour cette mère de rester toujours seule à la maison. Elle décide de se mettre en relation avec un homme pour réchauffer ses nuits. Son choix est porté sur P.B, un jeune homme de la trempe d'âge de ses fils. Appréciant les services rendus, dame Rosine est à ses petits soins. Elle ne se prive pas de changer sa garde-robe et de remettre de l'argent à son « petit pompier » qui est par ailleurs agent dans une structure financière de la ville (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Abidjan Abengourou




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour