La Guinée terrasse la Côte d'Ivoire à Bouaké : Wilmots, attention !

  • Source: Notre Voie
  • Date: lun. 12 juin 2017
  • Visites: 3164
  • Commentaires: 6

Pour le compte de son premier match des éliminatoires de la Can 2019, la Côte d'Ivoire a perdu samedi devant le Syli de Guinée (2-3) au stade de la Paix à Bouaké. C'est un très mauvais signal pour la suite de la Compétition quand on sait que le Rwanda, prochain adversaire des Eléphants (le 27 mars 2018) est une équipe capable de mélanger les calculs.

Après une première mi-temps plus ou moins bonne, les ivoiriens ont perdu totalement le contrôle du match en seconde période. On remarquait visiblement l'absence de Serey Dié. Celui-là même qui détruit les actions dangereuses des adversaires au milieu du terrain des Eléphants. Les Guinéens étaient à l'aise dans ce secteur, faute de destructeurs.

Marc Wilmots croit pouvoir rendre la monnaie à Conakry. Ce qui n'est pas impossible. Parce qu'il aura assez de temps avant le retour. Mais on ne peut pas refaire une équipe ivoirienne ou livrer un match si important sans se baser sur des joueurs clés comme de Gervinho, Salomon Kalou et Serey Dié. Pourquoi ces derniers étaient-ils absents lors de cette rencontre ? Il se raconte que Serey Dié ne rentrerait pas dans le système de jeu de Marc Wilmots. Vrai ou faux ? Dans tous les cas, ce serait un très gros risque d'écarter ce joueur. Le technicien belge doit faire attention au choix des joueurs et aux matches à venir.

A titre de rappel, avant cette victoire de la guinée, la Côte d'Ivoire n'avait jamais perdu de rencontre devant leurs homologues en 6 rencontres.

Ephrem Touboui




Can 2019 Eléphants Salomon Kalou Gervinho Serey Dié Côte d'Ivoire Bouaké Guinée ivoiriens



Educarriere sur Facebook