CAN 2O19 / Après la défaite des Eléphants, « découragement n'est pas ivoirien »

  • Source: APA
  • Date: sam. 29 juin 2019
  • Visites: 510
  • Commentaires: 0
Après la défaite des Eléphants de Côte d'Ivoire face aux Lions de l'Atlas du Maroc (0-1), vendredi soir au Caire, en match comptant pour la 2è journée du groupe D de la CAN 2019, les Ivoiriens ont salué la victoire des Marocains soulignant que « découragement n'est pas ivoirien» pour la suite de la compétition.

« Bravo au Maroc pour sa victoire. Nous avons encore nos chances de qualification pour le deuxième tour. Face à la Namibie, c'est quitte ou double. Comme découragement n'est pas ivoirien, il y a de l'espoir que les jeunes sortent de ce groupe pour les huitièmes de finale », résume Béhi Alain.

C'est au Café Choco à Treichville, au sud d'Abidjan que des supporters marocains et ivoiriens se sont retrouvés pour suivre « ce choc » du groupe D ensemble dans une ambiance de fraternité, les uns raillant les autres à chaque occasion de l'une ou l'autre équipe. 

« Ce match va consolider la solidarité et la fraternité entre les deux pays », indique Mohamed Hassan, arborant les couleurs de son pays comme ses compatriotes marocains. 

 

« Dans affaire de ballon, il n'y a pas de fraternité, c'est la victoire pour l'honneur du pays », réplique, sur un air taquin, Coulibaly Moussa louant « les exploits des joueurs ivoiriens ».

Lorsque Youssef En-Nesyri marque pour le Maroc (23è), la colonie marocaine donne de la voix pour saluer l'ouverture du score. « Nous allons égaliser, vous allez voir », se convainc M. Béhi quand son compatriote Ferdinand Kouassi est déjà, gagné par la déception.

« Avec cette équipe qui joue sans milieu de terrain, comment on peut égaliser ? », interroge-t-il. A la pause, les frères Hotan manifestent, bruyamment, l'avantage au score des Lions de l'Atlas. 

Jusqu'au coup de sifflet final de l'arbitre camerounais Alioum Alioum, ils célèbrent la victoire des siens par des « you you », saluant le bel esprit qui a prévalu. « Certes le Maroc a gagné sur le terrain mais l'amitié entre les deux peuples qui a gagné. Les Ivoiriens n'ont pas démérité. Vive le Maroc, vive la Côte d'Ivoire», (...)

Lire la suite sur APA


CAN 2019 Eléphants Côte d'Ivoire Abidjan Treichville Maroc Namibie Café ivoiriens




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour